VIDÉO – “Il est resté fâché”… David Pujadas : pourquoi est-il en froid avec Nicolas Sarkozy ?

David Pujadas garde de précieux souvenirs de ses années passées à interviewer les personnalités politiques à la place très convoitée du présentateur le plus en vue du service public. Il revient, pour RTL, en ce 14 janvier 2023, sur une anecdote partagée avec Nicolas Sarkozy en 2016, lors d’un débat.

Des souvenirs qui ne passent pas. David Pujadas était l’invité d’Eric Dussart et de Jade sur RTL, ce samedi 14 janvier 2023, pour l’émission « On refait la télé ». L’ancien présentateur du JT de 20 heures de France 2 est revenu sur sa brouille avec Nicolas Sarkozy, survenue en 2016, lors d’un débat télévisé pour la primaire à droite. L’ancien président de la République n’avait pas apprécié une question de David Pujadas évoquant les révélations de Mediapart sur le financement libyen de sa campagne de 2007. Depuis, « il est resté fâché », a révélé le journaliste.

Au moyen d’une formule restée célèbre, le fameux « Quelle indignité ! », Nicolas Sarkozy avait exprimé son choc face à la question, selon lui, déplacée du journaliste de France 2. Depuis cette entrevue, David Pujadas raconte à Eric Dussart que Nicolas Sarkozy est resté persuadé que « cette séquence lui a fait perdre la primaire de la droite ». Un regret pour le journaliste qui a pourtant essayé de le contacter depuis. Mais sans succès.

⋙ PHOTOS – Ces journalistes ont présenté des soirées présidentielles

Le débat présidentiel, pas un bon souvenir pour David Pujadas

Ce n’est pas le seul mauvais souvenir que David Pujadas conserve de Nicolas Sarkozy en tant qu’invité. Très critique envers lui-même, l’ex-présentateur du 20 heures de France 2 a confessé ne pas s’être trouvé à la hauteur de l’exercice du débat politique lors de l’entre-deux tours de l’élection de 2012 : « Deux-trois minutes avant, j’ai accueilli les deux adversaires, j’ai essayé de détendre l’atmosphère mais j’étais complètement à côté de la plaque, la tension était trop forte« , admet-il dans L’Opinion, le 20 avril 2022. « C’est un des rares moments où le trac m’est revenu. » Comme certains de ses confrères interrogés, David Pujadas rapporte également quelques regrets. « J’aurais aimé qu’on accorde plus de confiance au réalisateur. Quand François Hollande a dit quinze fois de suite : “Moi Président…”, j’aurais voulu voir la tête de Nicolas Sarkozy à l’antenne. En l’occurrence, il était impassible », se remémore le journaliste à LCI, alors en binôme avec Laurence Ferrari. Ce que l’on appelle des « plans de coupe« , c’est-à-dire les cadrages où l’on filme un autre visage que celui de la personne ayant la parole, n’ont en effet été autorisés que quelques minutes avant le débat d’entre-deux-tours de 2017.

Crédits photos : JACOVIDES-MOREAU / BESTIMAGE

A propos de

  • Abonnez-vous à vos stars préférées et recevez leurs actus en avant première !

  • Nicolas Sarkozy

  • David Pujadas

À découvrir en images

PHOTOS – Ces journalistes ont présenté des soirées présidentielles




Autour de

Source: Lire L’Article Complet