VIDÉO – « Il le sent dans le regard des femmes » : Patrick Poivre d’Arvor marqué par l’affaire de viol

Sur le plateau de Touche Pas à Mon Poste, ce lundi 1er novembre, Bernard Montiel a évoqué le mal-être de Patrick Poivre d’Arvor, profondément touché par les accusations et l’enquête pour « viol » dont il a fait l’objet pendant plusieurs mois.

Les dommages peuvent être collatéraux. Depuis le début de l’année, Patrick Poivre d’Arvor est au coeur d’une terrible affaire classée sans suite. L’ancien présentateur vedette du JT de TF1 était accusé de « viol » et d’ « agression sexuelle » par des ex-collaboratrices et journalistiques rencontrées au cours de sa carrière. Une sombre affaire judiciaire qui a refait surface ce lundi 1er novembre sur le plateau de Touche Pas à mon poste. À la suite de l’annonce de la mise en garde à vue du comédien Ary Abittan après une plainte pour viol déposée samedi 30 octobre, Cyril Hanouna a souhaité revenir sur ces diverses affaires qui ont fait couler de l’encre dans les tabloïds. Présent autour de la table du célèbre talk-show de C8, Bernard Montiel s’est empressé d’évoquer l’impact qu’a eu ce scandale sur PPDA après avoir échangé avec lui au téléphone. « Il m’a dit qu’on ne lui parlait plus que de ça, rapporte le chroniqueur. Il le sent même dans le regard maintenant des femmes qu’ils croisent et qu’ils rencontrent. Cette histoire est là », avant de conclure : « Il est marqué, effectivement ».

Après les propos de l’animateur de radio, Cyril Hanouna ne peut s’empêcher d’évoquer également le mal-être des victimes. Si le trublion de C8 déplore que cette affaire n’ait pas eu plus de résonance que cela dans les médias, certaines plaignantes n’ont pas hésité à parler publiquement des supposés agissements de l’ancien journaliste. Dans son livre Pandorini (Ed. JC Lattès) Florence Porcel, évoque « l’’histoire, banale, d’une jeune femme inexpérimentée qui fait une mauvaise rencontre. Sauf que la rencontre en question est un des hommes les plus célèbres de France. » Soit son histoire. Un exutoire pour cette auteure profondément marquée par cette affaire.

Patrick Poivre d’Arvor clame son innocence

Patrick Poivre d’Arvor a toujours clamé son innocence. Il s’était même rendu sur le plateau de Quotidien pour s’exprimer sur l’affaire. « J’ai dû voir cette jeune femme cinq-six fois en dix-sept ans, » avait-il fait savoir, assurant au passage que Florence Porcel avait une « admiration » et « une fascination » pour lui. « S’il y a eu séduction ou tentative de séduction, elle ne vient pas de moi, » s’était-il défendu. Patrick Poivre d’Arvor avait ajouté que l’écrivaine avec « sciemment inventé toute cette histoire », avant de porter plainte contre elle pour « dénonciation calomnieuse ».

Crédits photos : Capture d’écran Touche pas à mon poste – C8

Autour de

Source: Lire L’Article Complet