VIDEO – « Mais enfin ! » : Laurence Ferrari dubitative face aux conseils d'un médecin pour Noël

Dans son émission Punchline, diffusée sur CNews ce mardi 1er décembre, Laurence Ferrari recevait un docteur rhumatologue. Ses conseils pour passer les fêtes de Noël l’ont désabusée.

La pandémie de la Covid-19 n’épargne personne. Tous doivent respecter les mesures sanitaires, mises en place par le gouvernement. Laurence Ferrari y compris. Même si certaines d’entre elles la laissent plutôt perplexe. Ce mardi 1er décembre, la présentatrice de l’émission Punchline recevait Rachida Inaoui-Rozé, docteur rhumatologue à la Pitié-Salpêtrière à Paris. L’ex-compagne de Thomas Hugues l’a d’abord interrogée sur les moyens mis à disposition des pharmaciens dans le cadre de la conservation des futures dizaines de milliers de doses de vaccins à stocker. Mais l’invitée lui a d’abord rappeler les impératifs. D’après elle, “il ne faut pas mettre la charrue avant les bœufs”.

Avant de penser aux vaccins, le médecin appelle à la responsabilité des Français. “En ce moment, il y a vraiment toute une éducation à faire de la population pour la préparer au vaccin et passer un Noël sans risques. Il va falloir ne pas enlever le masque quand on parle” Une recommandation qui a particulièrement surpris Laurence Ferrari. Avec un air désabusé, la journaliste lui a demandé une précision. “Quand on parle à sa famille, on met le masque ?” Ce à quoi Rachida Inaoui-Rozé a répondu par l’affirmative. Les sourcils froncés de la présentatrice de Punchline ont alors témoigné de son trouble. “Mais enfin ! a-t-elle laissé échapper, avant de se rattraper : Ça va être compliqué ça… Enfin, on va essayer.

Elle n’a pas mâché ses mots

Ce n’est pas la première fois que Laurence Ferrari exprime son incompréhension et son dépit face aux mesures sanitaires. Le mercredi 18 novembre dernier, la présentatrice de Punchline avait taclé le gouvernement quant à sa gestion de la crise sanitaire et de l’allégement du confinement. “Ça manque de perspective, ça c’est sûr”, avait-elle lancé, en approuvant les propos de son invité, Thierry Mariani, député européen du Rassemblement National. Selon lui, le gouvernement aurait “de plus en plus de mal à se justifier.

Article réalisé avec l’agence 6 Médias

Crédits photos : Capture d’écran CNews

Source: Lire L’Article Complet