VIDÉO – « Nicolas Sarkozy a un sex-appeal de folie » : Carla Bruni enviée

Depuis 2008, Nicolas Sarkozy a beau être marié à Carla Bruni, de nombreuses femmes continuent à fantasmer sur lui. C’est notamment le cas de la chroniqueuse de TPMP Danielle Moreau.

Ce lundi 16 novembre, l’équipe de Touche pas à mon poste ! est revenue sur l’interview de Nicolas Sarkozy réalisée par Ruth Elkrief diffusée le 13 novembre dernier sur BFM TV. Au menu du débat, le style de la journaliste, mais aussi le physique du mari de Carla Bruni qui en séduit plus d’une. « Vous savez que notre productrice craque pour Nicolas Sarkozy », a lancé Cyril Hanouna aussitôt coupé par Danielle Moreau. « Elle n’est pas la seule », a affirmé la chroniqueuse, avant de préciser que selon elle l’ancien président de la République a « un charisme incroyable ». « Vous pourriez ‘pécho’ Nicolas Sarkozy, vous ? », lui a demandé l’animateur de l’émission de C8. « Attendez, il a Carla Bruni… », lui a répondu Danielle Moreau, persuadée de ne pas pouvoir rivaliser avec l’ex-mannequin.

Même si celle qui explique avoir « des souvenirs communs » avec l’ancien chef de l’État est convaincue de ne pas avoir ses chances, elle affirme : « Il a un sex-appeal de folie ce mec ». Une déclaration qui a poussé Cyril Hanouna à la surnommer « Carla Brugnon » pour l’occasion. « Tu la croques et tu gardes le noyau », a lancé l’animateur de Touche pas à mon poste !. Il a tenté d’appeler le papa de Giulia en direct, mais le numéro qu’il a composé était mis sur messagerie. Loin de lui l’idée de mettre le bazar dans le couple qu’il forme avec Carla Bruni, c’est simplement pour lui dire : « Vous avez une cote immense avec toutes les femmes du plateau ». Un message qu’il lui enverra par SMS.

« Si j’apprenais que mon mari me trompe… »

Danielle Moreau est loin d’être la seule femme à être intéressée par son époux, Carla Bruni le sait bien. Il y a quelques années, la chanteuse a eu des propos qui pourraient peut-être le freiner s’il avait eu l’envie de succomber à la tentation. « Si j’apprenais que mon mari me trompe, je le prendrais très mal, c’est certain. Je pourrais en arriver à commettre des actes extrêmes comme de lui couper la gorge ou les oreilles pendant son sommeil », avait confié l’ancienne Première dame en 2016 au magazine Elle.

Article réalisé avec l’agence 6Médias

Crédits photos : JACOVIDES-MOREAU / BESTIMAGE

Source: Lire L’Article Complet