VIDEO Nordahl Lelandais : Pascal Praud choqué par une déclaration de Karl Zéro sur l’affaire Maëlys

Ce mardi 4 avril, Karl Zéro était invité dans L’Heure des pros sur CNews. Il a ainsi évoqué Nordahl Lelandais, actuellement en procès pour le meurtre d’Arthur Noyer. Mais le journaliste a fait une révélation qui a laissé son interlocuteur sans voix.

Karl Zéro

Pascal Praud

C’est un procès très médiatisé qui vient de s’ouvrir devant la cour d’assises de la Savoie, à Chambéry. Nordahl Lelandais comparaît pour le meurtre d’Arthur Noyer, un jeune caporal. Actuellement incarcéré au centre pénitentiaire de Saint-Quentin-Fallavier (Isère), l’ancien maître-chien de Domessin doit s’expliquer sur les circonstances dans lesquelles est mort le jeune militaire dans la nuit du 11 au 12 avril 2017. Des faits qu’il reconnaît, même s’il affirme qu’il s’agit d’un accident. “Je réitère ce que j’ai dit ce matin, je n’ai pas voulu donner la mort à Arthur Noyer“, a-t-il lancé face aux jurés lors de la première journée d’audience, ce lundi 3 mai. Mais alors que le procès se poursuit – il doit durer huit à neuf jours pour un verdict attendu entre le 12 et le 14 mai -, de nouvelles révélations viennent d’être faites par Karl Zéro. Spécialisé dans les faits divers, ce dernier a affirmé dans L’Heure des pros sur CNews détenir des informations capitales concernant le détenu.

Nordahl Lelandais a-t-il agi pour d’autres ?

Outre le meurtre d’Arthur Noyer, Nordahl Lelandais est impliqué dans d’autres affaires criminelles. Notamment dans la disparition de Maëlys, une petite fille de huit ans enlevée lors d’un mariage célébré à Pont-de-Beauvoisin, en Isère, en avril 2017. Et Karl Zéro en est persuadé : le suspect n’a pas agi pour son compte. “On découvre que ce n’était pas un prédateur solitaire. C’est un ancien militaire, c’est quelqu’un qui est très entouré, qui a des rapports avec le milieu“, a-t-il affirmé avant d’ajouter : “Je suis en train de vous dire qu’il était plutôt homosexuel, cet ancien soldat. Concernant Maëlys, ça ressemble plus à une commande. C’est pas son truc, les petites filles, si j’ose dire… Il y a une histoire derrière l’histoire“.

Interloqué par les graves accusations de son invité, Pascal Praud lui a demandé s’il avait une preuve de ce qu’il avançait, par respect pour la famille de la petite Maëlys. Mais Karl Zéro a campé sur ses positions. “Si je vous dis ça c’est que nous avons des informations”, a martelé le rédacteur en chef du magazine L’envers des affaires. Pour l’heure, c’est à la justice de faire toute la lumière sur cette affaire.

Source: Lire L’Article Complet