VIDÉO – « On a merdé » : Cyril Hanouna revient sur son interview controversée de Jean-Marie Le Pen

Invité sur le plateau d’On est en direct sur France 2 ce samedi 9 octobre, Cyril Hanouna est revenu sur son interview ratée avec Jean-Marie Le Pen en 2019.

Interviewer peut être un exercice compliqué en fonction de l’interlocuteur. Cyril Hanouna a accepté de venir sur le plateau de l’émission On est en direct sur France 2, ce samedi 9 octobre. L’occasion pour l’animateur de C8 de parler de son livre Ce que m’ont dit les Français, sorti cette semaine, et notamment d’un passage qui revient sur son interview ratée avec Jean-Marie Le Pen en 2019.

Léa Salamé interpelle Cyril Hanouna en lui disant : “Vous dites que vous avez foiré votre interview avec Jean-Marie Le Pen en le rendant vieillard sympathique, que vous avez merdé…” Le présentateur de Touche pas à mon poste a donc tenu à éclaircir cette histoire. “On a merdé » confirme-t-il à nouveau. En fait, quand « on est arrivés là-bas, on a trouvé Jean-Marie Le Pen en train de regarder Sophie Davant, l’après-midi, la brocante, donc on s’est dit ‘bon’.” En attendant que son émission se finisse, « on attendait tranquillement dans le couloir » et ses majordomes « faisait des selfies avec moi. »

Alors que Cyril Hanouna avait promis un entretien “sans concession”, qui risquait d’être “un petit peu chaud parce qu’on est diamétralement opposés sur les idées”, ce n’est pas totalement ce qu’il s’est passé. L’interview a viré à l’opposé : « Macron, darka (sympathique) ou rassrah (angoissant)? » L’ancien leader du Front national s’est retrouvé à donner son opinion sur des personnalités politiques.

[email protected], @JLMelenchon, @KMbappe… Le Darka / Rassrah de Jean-Marie Le Pen (oui, oui!) #BalanceTonPost #BTP pic.twitter.com/Ea7dIs6acP

Coup de gueule de Pierre Arditi face à Cyril Hanouna

Lors de son passage dans l’émission On est en direct, l’animateur de C8 a également évoqué la présence de « showmans » sur le terrain politique. Une constatation exaspérante pour Pierre Arditi, qui a exprimé sa lassitude face aux caméras. L’exemple choisi pour évoquer ce sujet est les nombreuses invitations de Jean Messiha, un ancien cadre du Rassemblement national dans Touche pas à mon poste. Pour l’animateur, Jean Messiha « n’est plus un homme politique dans la tête des gens. » Face à ce constat, l’acteur de 77 ans a expliqué que pour lui « ce n’est pas forcément ce qu’on fait de mieux, on a les héros qu’on mérite. Moi, personnellement, j’aurais plutôt tendance à me bagarrer contre ça. » Faire le show n’est pas donc pas en adéquation avec le monde politique.

Crédits photos : SCREENSHOTS

Autour de

Source: Lire L’Article Complet