VIDÉO – « Permis de cracher » : Eric Dupond-Moretti dénigré chez Pascal Praud

Sur le plateau de l’émission L’heure des pros 2, diffusée sur CNews, les chroniqueurs Ivan Rioufol et Gilles-William Goldnadel ont dézingué Eric Dupond-Moretti, en estimant que le ministre de la Justice n’est pas à la hauteur de sa fonction.

A propos de


  1. Eric Dupond-Moretti


  2. Gilles-William Goldnadel

Dans L’heure des pros 2, diffusé ce mercredi 12 mai sur CNews, les chroniqueurs de Pascal Praud n’ont pas manqué de donner leur avis concernant Eric Dupond-Moretti. Le ministre de la Justice et garde des Sceaux, qui a annoncé, le 7 mai dernier, sa candidature dans le Pas-de-Calais, pour l’élection régionale de juin prochain, ne perd pas une occasion de s’en prendre à Marine Le Pen. Auprès de La Voix du Nord, il expliquait notamment son intention de ne pas laisser “cette terre filer entre les mains du RN”.

De quoi agacer Ivan Rioufol, qui a estimé, sur le plateau de l’émission, que l’ancien avocat “s’est donné un permis de cracher”. “C’est quelqu’un qui crache sur tous ceux qui ne lui ressemble pas. J’insiste beaucoup là-dessus… Il a quand même une faille psychologique ! Il est tellement empli de lui-même, de l’exemplarité qu’il devrait donner, ou est supposé donner, qu’il voit tous ses adversaires comme étant des moins que rien”, a-t-il ajouté, tandis que Gilles-William Goldnadel a vanté les mérites d’Eric Dupond-Moretti lorsqu’il défendait des clients aux assises. “Très sincèrement, j’ai beaucoup d’admiration et j’ai beaucoup d’amitié même”, a-t-il lancé à l’intention de celui qui a été nommé ministre en juillet dernier.

“Un très piètre garde des Sceaux”

“Ça a été un type extrêmement courageux et même avec ses rapports avec les magistrats”, a souligné le chroniqueur également avocat, qui a “du respect” pour le compagnon de la chanteuse Isabelle Boulay, lorsqu’il n’était pas encore au pouvoir. Malgré tout, depuis qu’Eric Dupond-Moretti a accédé au gouvernement grâce à Emmanuel Macron, Gilles-William Goldnadel a affirmé que le ministre est “un très piètre garde des Sceaux”. “Sa critique du Rassemblement National, sa tentative de diabolisation… Elle est d’une ringardise qui tombe à plat totalement ! C’est un mauvais politique”, a-t-il déclaré, sans tourner autour du pot.

Article écrit avec la collaboration de 6Medias

Crédits photos : Capture écran CNews

Autour de

Source: Lire L’Article Complet