VIDEO – Sheila agressée chez elle par "trois mecs munis de barres de fer" : son terrible témoignage

Sheila a été agressée à son domicile en 2020. Mardi 26 avril 2021, dans l’émission 10 heures midi, diffusée sur Sud Radio, la chanteuse de 75 ans est revenue sur ce terrible souvenir.

  • Sheila

Mardi 27 avril 2021, Sheila était invitée dans les locaux de Sud Radio pour participer à l’émission 10 heures Midi. La chanteuse de 75 ans est revenue sur la terrible agression subie par Bernard Tapie et son épouse Dominique Tapie dans la nuit du 3 au 4 avril 2021 et a révélé avoir vécu la même expérience il y a un an : “J’ai subi la même chose que lui donc je peux en parler. Et c’est vrai qu’ils sont excessivement agressifs, vraiment”, a-t-elle expliqué. Jeudi 31 avril 2020, trois personnes malintentionnées ont en effet réussi à pénétrer chez elle, et se sont montrés extrêmement violentes : “Je me suis retrouvée encerclée de trois mecs munis de barres de fer à 11 heures du matin chez moi. Ils m’ont jeté par terre et m’ont cassé la main, mais il n’y avait rien chez moi”, a-t-elle raconté.

Sheila a eu de la chance dans son malheur : “J’avais un voisin qui m’a entendue parce que j’ai hurlé et quand je hurle ça fait du bruit. Il est arrivé, il avait un malinois, donc ils sont immédiatement partis”, s’est-elle souvenue. Les malfaiteurs ont donc passé en tout deux ou trois minutes chez elle. S’ils ne sont pas restés longtemps, l’icône des années yé-yé a tout de même trouvé ce home jacking extrêmement “traumatisant” : “C’est très difficile quand on est chez soi, enfermée tranquille à 11 heures du matin, il fait beau dehors…”

Ludovic Chancel avait lui aussi été victime d’une agression

Ludovic Chancel, le fils de Sheila décédé à 42 ans après une overdose en 2017, a lui aussi subi une agression quand il avait 28 ans, dans la nuit du 29 au 30 septembre 2003. Quatre hommes l’avaient mis de force dans un véhicule boulevard Sébastopol, dans le 1er arrondissement de Paris. Selon un article du Parisien daté du 2 septembre 2003, le compagnon de Sylvie Ortega Munos avait au départ expliqué aux enquêteurs qu’il ne savait pas à quoi pouvait être lié ce kidnapping… avant d’admettre qu’il devait 3000 euros à des individus.

[#SudRadio] #10HeuresMidi

🗣 @Sheilaofficiel : “Je me suis retrouvée encerclée de 3 mecs munis de barres de fer à 11 heures du matin chez moi. Ils m’ont jetée par terre et m’ont cassée la main”

📺 https://t.co/SBv9X76xiV pic.twitter.com/Qn45N8EIt3

Source: Lire L’Article Complet