VIDEO TPMP : une députée affirme qu’il y aurait des « fiestas » à l’Assemblée nationale

Mercredi 14 avril, Martine Wonner, députée du Bas-Rhin, exclue de La République en Marche en mai dernier, était invitée sur le plateau de Touche pas à mon poste. Elle a affirmé que des députés organiseraient des “fiestas” à l’Assemblée nationale.

Cyril Hanouna

Martine Wonner, députée du Bas-Rhin, exclue du parti La République en Marche en mai dernier, s’est illustrée depuis le début de la pandémie pour ses propos polémiques. Et cela n’est visiblement pas près de s’arrêter. Récemment, c’est en participant à un rassemblement anti-vaccin où le port du masque n’était pas respecté, à Quimperlé, dans le Finistère, qu’elle s’est fait remarquer. Lors de cette manifestation, elle a qualifié les vaccins à ARN messager, Pfizer et Moderna, “d’espèce de cochonnerie génétiquement modifiée”. Elle a également déclaré que les personnes se faisant vacciner étaient des “cobayes”. Des propos qu’elle est venue expliciter sur le plateau de Touche pas à mon poste, mercredi 14 avril. Je ne suis pas du tout anti-vaccin, a précisé Martine Wonner à Cyril Hanouna, ajoutant : “Il faut être prudent. Ces vaccins ont été fabriqués extrêmement rapidement, et on n’a pas de recul”.

“Petites fiestas dans les bureaux de l’Assemblée nationale”

Depuis la participation de Martine Wonner, non masquée, à la manifestation dans le Finistère, plusieurs députés ont demandé à ce qu’elle ne revienne pas à l’Assemblée pendant une semaine, afin d’éviter tout risque de contamination. Ce qu’elle ne comprend “pas du tout”. “Parce que cette manifestation à Quimperlé s’est tenue au grand air, et même le professeur Flahault, qui est un grand épidémiologiste, a encore redit qu’il n’y avait aucun cluster à l’extérieur”, a-t-elle argué. Et la députée en a profité pour tacler ses confrères au passage : “Ce qui est absolument incroyable c’est que je suis stigmatisée par mes collègues parlementaires, et les mêmes qui souhaiteraient que je ne revienne pas à l’Assemblée ou qu’on m’interdise de revenir font quelques petites fiestas dans les bureaux. Et le lendemain on retrouve des cadavres de bouteilles…” “Ils ne sont peut-être pas plus de six ?”, a indiqué Cyril Hanouna. “J’ai pas été vérifier… Mais enfin, six à boire autant d’alcool…”, a-t-elle rétorqué. Des accusations graves.

Source: Lire L’Article Complet