VIDEO « Très sympa » : Stéphane Plaza vexé après une gaffe d’un architecte dans Mieux chez soi

Lundi 12 juillet, le taquin Stéphane Plaza a été taquiné à son tour. Malheureusement, Jérémy, l’architecte à l’origine de la blague, n’a peut-être pas choisi le bon moment pour vanner le célèbre agent immobilier…

Stéphane Plaza

Excentrique, survolté et jamais la langue dans la poche, Stéphane Plaza sait ce que veut dire “avoir du répondant”. Il l’a déjà montré dans sa nouvelle émission, Mieux chez soi, à plusieurs reprises. Complètement gratuitement, le 7 juillet dernier, il s’était par exemple permis de se moquer de l’intelligence d’une candidate. Cette dernière avait été défendue par Julie, l’architecte du jour. Mais les candidats qui tombent entre les mains de ce taquin de Stéphane Plaza n’ont pas toujours quelqu’un pour venir à leur rescousse. Jeudi 8 juillet, deux candidats se sont même fait hurler dessus pour leur manque de maîtrise du jargon immobilier. Il ne restait qu’une question : ce lundi 12 juillet, qui allait devoir subir les remarques taquines et les réactions survoltées de l’agent immobilier ? Un nouveau candidat ? Ou plutôt les architectes et les décorateurs qui participent au programme ? Et si, finalement, pour une fois, c’était Stéphane Plaza qui avait droit à son petit tacle ?

“Un petit problème”

C’est à la dernière question qu’il fallait répondre par l’affirmative, mais le tacle s’est transformé en petite gaffe. Ce lundi, Jérémy, architecte strasbourgeois, présentait, en préambule de la refonte d’une maison, un objet à Stéphane Plaza : une table basse multifonctions, qui permet également de recharger son téléphone et de lancer de la musique, grâce à une enceinte bluetooth connectée. “C’est une tripote”, croit constater le célèbre agent immobilier. “Une tripode”, rectifie Jérémy, avant d’ajouter : “Dyslexique, hein ?”. L’architecte ne croyait peut-être pas si bien dire.

En effet, Stéphane Plaza en a déjà parlé, il est atteint de dyspraxie, un trouble neurologique qui peut entraîner de la dyslexie. “Merci de me le rappeler, glisse l’animateur. Il est sympa… Très très sympa… ‘Dis-donc, tu as un petit problème, Stéphane’. Oui, bon, d’accord…”. Une séquence qui se ponctue, tout de même, de rires et de sourires. Et avec son sens de la réplique, Stéphane Plaza a montré qu’il ne perdait que très rarement son latin.

Source: Lire L’Article Complet