VIDÉO – “Vous croyez ?” : François Hollande taquine Anne-Elisabeth Lemoine dans C à Vous

En faisant part de ses doutes sur l’union de gauche, François Hollande a dû essuyer quelques critiques. Interrogé à ce sujet sur le plateau de C à Vous, ce lundi 9 mai, l’ancien chef de l’État s’est en amusé auprès d’Anne-Élisabeth Lemoine.

L’union de gauche ? Très peu pour lui. Invité de l’émission C à Vous, ce lundi 9 mai sur France 5, François Hollande a fait un petit tour d’horizon de l’actualité politique. Après être revenu sur la victoire d’Emmanuel Macron face à Marine Le Pen, l’ancien chef de l’État a été interrogé sur le rapprochement entre le Parti socialiste et la France Insoumise. Plutôt opposé à cette coalition, l’ancien maire de Tulle s’est très vite attiré les foudres de Jean-Luc Mélenchon, comme le rappelle Anne-Élisabeth Lemoine. « Ceux qui ne soutiennent pas cet accord ne comprennent pas le sens de l’histoire. C’est le vieux monde. Ils n’incarnent pas la gauche d’aujourd’hui. Ces critiques vous les balayer d’un revers de la main ?« , lui demande alors la présentatrice. Avant d’ajouter : « Parce qu’elles vous sont adressées entre autres ». Ce à quoi s’empresse de lui répondre François Hollande avec un léger rictus : « Ah, vous croyez ? »

Et pour cause, le compagnon de Julie Gayet n’a jamais caché ses réticences face à cette nouvelle alliance. « Qui peut détenir le monopole de la gauche et de l’attribution de cet engagement ? Qui peut décider qui est vraiment de gauche et qui ne l’est pas ?« , se demande François Hollande. Pour l’ancien locataire de l’Élysée, les idées défendues par Jean-Luc Mélenchon au sein de cette union ne font pas l’unanimité au sein de la gauche. « Il y en a qui partagent ses idées et puis il y en a d’autres qui ne les partagent pas« , déclare-t-il sans détour. Ces derniers pensent que « l’union qui a été réalisée avec le programme qui a été présenté et les circonscriptions qui ont été si partagées ne permet pas à la gauche précisément d’accéder au pouvoir ». François Hollande déplore alors cette volonté « d’aller au pouvoir pour le pouvoir ». Selon lui, les partis doivent avant tout gagner des élections « pour changer la vie des gens ». Un enjeu que François Hollande ne retrouve pas dans le programme du député français. « Est-ce que Jean-Luc Mélenchon permet de changer la vie des gens ? Quand on fait la somme de tout ce qui est promis, on sait bien que ce programme ne peut pas permettre de trouver une majorité dans le pays« , martèle-t-il une fois de plus.

François Hollande : sa petite pique pour Emmanuel Macron

François Hollande n’a pas eu la langue dans sa poche. Lors de son passage sur le plateau de l’émission C à Vous, l’ancien président de la République a réagi aux propos d’Emmanuel Macron concernant son ou sa future Première ministre lors d’une conférence de presse à Strasbourg. Le socialiste est rapidement revenu sur le fait qu’il croyait savoir que deux femmes avaient été approchées pour le poste. « Ça se refuse d’aller à Matignon ? », l’a alors questionné Anne-Élisabeth Lemoine. « J’imagine. Moi, personne ne me l’avait refusé. Peut-être qu’ils l’ont regretté après mais ils ne l’ont pas refusé », a répondu François Hollande, en souriant. Ce qui n’a pas manqué de faire rire les personnalités présentes sur le plateau.

Crédits photos : Capture d’écran C à Vous – France 5

Autour de

Source: Lire L’Article Complet