VIDÉO – “Vous n’êtes pas facile ce matin” : Thomas Sotto blagueur face à Olivier Véran dans Télématin

Ce jeudi 17 novembre, Thomas Sotto recevait Olivier Véran dans les 4 V. Constatant que le porte-parole du gouvernement répondait de manière détournée à certaines de ses questions, souhaitant conserver une forme de neutralité, le journaliste de France 2 s’est permis une petite remarque à l’homme politique…

Il y a des matins qui sont moins faciles que d’autres. Après s’être montré taquin avec Éric Ciotti, Thomas Sotto s’est cette fois frotté à Olivier Véran. Lors de sa venue sur le plateau des 4 V ce jeudi 17 novembre, l’ancien ministre de la Santé a été interrogé sur divers sujets : le prix de l’essence, la fin de vie ou encore la sensible question des squatteurs. Si Thomas Sotto était dans son rôle et a cherché à obtenir des réponses du porte-parole du gouvernement, ce dernier a préféré conserver une forme de neutralité, évitant de faire des promesses aux Français qui ne seraient pas tenues. « Ce dispositif, est-ce qu’il sera en place dès le 1er janvier 2023 ?« , a demandé Thomas Sotto à propos de la remise sur le prix des carburants prévue par le gouvernement. « Il sera en place vraisemblablement dès le début de l’année« , a répondu Olivier Véran. « Dès le 1er janvier ?« , a insisté le journaliste. « Je sais que vous voulez savoir, mais il nous reste un mois et demi. Un mois et demi à l’échelle de Bercy, à l’échelle du fonctionnement d’une loi qui vient d’être adoptée par les parlementaires, ça laisse un petit peu de temps…« , a répliqué l’homme politique.

Olivier Véran n’a pas été beaucoup plus loquace sur la question de la fin de vie ou sur celle des squatteurs. « Cette proposition de loi aura le soutien du gouvernement ?« , s’est interrogé Thomas Sotto, en faisant référence à la proposition de loi d’un député de la majorité proposant de « raccourcir les procédures d’expulsion des squatteurs. » À cette question, le porte-parole du gouvernement a répondu : « Elle a été adoptée en première lecture par la majorité. » Face à la langue de bois de son invité, Thomas Sotto ne s’est pas démonté : « Donc elle aura le soutien du gouvernement ?« , a-t-il demandé une nouvelle fois. Et de souligner avec humour : « Ah dis donc, vous n’êtes pas facile ce matin ! Vous n’avez pas très envie de…« , a plaisanté Thomas Sotto face à Olivier Véran. « Non mais je vous ai dit ce que je pensais, c’est une bonne proposition parlementaire de loi, donc on la soutiendra« , a assuré l’homme politique, alors que l’interview touchait à sa fin.

>> PHOTOS – Anna Cabana, Thomas Sotto… Ces journalistes tombés sous le charme d’une personnalité politique

Thomas Sotto lance un défi à Gad Elmaleh

La veille, Thomas Sotto a reçu Gad Elmaleh sur le plateau de Télématin. Durant l’émission, le comédien, venu présenter son nouveau film Reste un peu, a souhaité clarifier un point au sujet du décor de l’émission matinale de France 2. « Moi j’ai une question, parce que je veux régler ça, ce que je vois derrière-là…« , a-t-il déclaré en préambule, avant de se faire interrompre par l’animateur de Télématin : « C’est la vérité. C’est en direct !« , a assuré Thomas Sotto. « Parce que moi je suis sûr que tous les jours, vous avez des invités qui regardent et, dans leurs yeux, vous voyez qu’ils se demandent si c’est la vraie vie mais il n’osent pas. »

Constatant que son invité n’était pas totalement convaincu par son explication, Thomas Sotto a proposé à Gad Elmaleh de vérifier par lui-même : « Vous savez quoi, demain matin, mettez-vous sur le pont à 9h15, faites-nous un petit signe et on vous verra !« , a suggéré l’animateur de France Télévisions. « Mais vraiment ?« , a rebondi l’humoriste, prenant le défi très au sérieux. « Ah mais vraiment !« , a renchéri Thomas Sotto. « Un jour, je vais le faire ! Mais vraiment, vous savez que je suis capable de le faire !« , a assuré le papa de Noé, prêt à relever ce challenge. Chiche ?

Crédits photos : Capture d’écran France 2

A propos de

  • Abonnez-vous à vos stars préférées et recevez leurs actus en avant première !

  • Thomas Sotto

  • Olivier Véran

Autour de

Source: Lire L’Article Complet