Virginie Efira raconte huit ans de harcèlement par un fan

La célébrité peut parfois être difficile à vivre. Virginie Efira en a fait les frais pendant huit ans de sa vie. Alors qu’elle vient de terminer le tournage du nouveau thriller « Lui », réalisé par Guillaume Canet, l’actrice a accordé une interview à ” target=”_blank” rel=”noopener”>Konbini. La comédienne qui s’est récemment confiée sur le désir féminin a cette fois-ci raconté la manière dont elle a été repérée, ou évoqué son doudou qu’elle garde précieusement, elle est surtout revenue sur une période de sa vie plus compliquée.  

« Quelqu’un qui aurait un trouble psychique important » 

La comédienne a, en effet, dû faire face à un fan déséquilibré mental durant huit longues années, à l’époque où elle animait encore « La Nouvelle Star ». « Vivre un harcèlement moral dans le cadre de son travail, c’est pas du tout relié à ce que moi, j’ai vécu, qui était clairement lié au fait d’apparaître à la télévision et, pour quelqu’un qui aurait un trouble psychique important, il peut croire du coup qu’il y a une intimité qui se crée par là. Mais une intimité, c’est dans les deux sens, et là, ben y en avait qu’un », raconte-t-elle.  

« Quelqu’un qui arrive à rentrer chez toi » 

La comédienne a continué son récit en expliquant que cet harceleur est même allé jusqu’à pénétrer chez elle. Virginie Efira avait d’ailleurs peur qu’il arrive quelque chose à sa famille. « C’est vrai qu’à l’époque, il y avait des choses particulières… Quand tu as quelqu’un qui arrive à rentrer chez toi, des choses comme ça, c’est spécial… Mais ça m’embêtait plus (…) quand ça ennuyait ma famille, parce que, quelque part, dans des métiers publics, ces choses-là peuvent arriver. Des choses particulières liées à la notoriété et je dirais plus à la télévision, qui installait, du moins à l’époque, un rapport spécial, où des gens peuvent projeter des choses d’eux-mêmes qui n’existent pas. »  

Source: Lire L’Article Complet