Will Smith confirme être en union libre avec Jada Pinkett

Will Smith et sa femme
Jada Pinkett l’ont déjà dit à demi-mot : leur couple n’est pas « conventionnel ». L’année dernière, leur discussion dans l’émission de l’actrice, Red Table Talk, diffusée sur Facebook Watch, avait fait couler beaucoup d’encre lorsqu’ils avaient évoqué les
infidélités de la star de Girls Trip, ainsi que la
jalousie de l’acteur. Cette fois-ci, c’est Will Smith qui s’est confié sur le mariage « ouvert » dans lequel ils ont décidé de s’engager quand ils se sont aperçus qu’ils étaient malheureux.

« Jada n’a jamais cru au mariage conventionnel. Certains membres de sa famille avaient une relation non conventionnelle. Elle a donc grandi d’une manière très différente de la mienne. Il y avait d’interminables discussions sur la perfection relationnelle. Quelle est la façon parfaite d’interagir en tant que couple ? Et pendant la majeure partie de notre relation, nous avons choisi la monogamie, sans penser que la monogamie était la seule perfection relationnelle. Mais nous avons fini par nous donner mutuellement confiance et liberté, avec la conviction que chacun doit trouver sa propre voie. Pour nous, le mariage ne doit pas être une prison », a-t-il expliqué au magazine GQ.

Pas pour tout le monde

Pour autant, si ce mariage « ouvert » fonctionne pour Will et Jada Pinkett Smith, l’acteur n’irait pas jusqu’à dire à tout le monde de faire comme eux. « Je ne suggère notre route à personne. Je ne suggère cette route à personne. Mais les expériences, les libertés qu’on s’est données et le soutien inconditionnel, pour moi, c’est la plus haute définition de l’amour », a conclu l’acteur de Hancock.

Dans l’entretien, Will Smith révèle également en toute franchise qu’il a, tout comme Jada Pinkett Smith, eu des relations extraconjugales, mais refuse d’aller plus loin, expliquant au journaliste que s’il a envie de lui faire plaisir et de lui donner un titre accrocheur… il ne veut pas gérer les conséquences de ce genre de révélation.

Source: Lire L’Article Complet