William et Harry : pourquoi leur ex-nounou va recevoir un gros chèque

Après avoir intenté une action pour diffamation contre la BBC, à l’issue de la diffusion de l’interview choc du journaliste Martin Bashir et la princesse Diana en 1995, Tiggy Legge-Bourke a eu gain de cause. La chaîne d’information s’apprête à lui verser d’importants dédommagements.

Vingt-sept ans après les faits Tiggy Legge-Bourke, ex-nounou de William et Harry, a enfin eu gain de cause. Ce jeudi 21 juillet, celle qui était comme une « deuxième maman » pour les princes a comparu devant la Haute Cour de Londres, après avoir intenté une action pour diffamation contre la BBC. Dans les jours à venir, la Britannique de 57 ans va recevoir « des dommages-intérêts substantiels » de la part de la chaîne d’informations à la suite des fausses déclarations faites par Martin Bashir lors de son interview explosive Panorama avec la princesse Diana en 1995. Dans un communiqué de presse, le patron de la BBC a également présenté ses plus plates excuses à Tiggy Legge-Bourke ainsi qu’à la famille royale, comme l’ont précisé nos confrères du Dailymail. Bien que soulagée par cette décision, l’épouse de Charles Pettifer ressent une certaine amertume. « Je suis déçue qu’il ait fallu une action en justice pour que la BBC reconnaisse le préjudice grave que j’ai subi », a-t-elle déploré.

Dans une déclaration publiée après la procédure, Tiggy Legge-Bourke a assuré être « l’une des nombreuses personnes dont la vie a été marquée par la manière trompeuse dont le BBC Panorama a été réalisé ». Pour l’ancienne nounou de William et Harry « tant de choses sur la réalisation du programme doivent encore être expliquées de manière adéquate. » Et pour cause. Ces dédommagements et excuses ne pourront malheureusement pas effacer le mal que cette interview a pu causer. En novembre 1995, le journaliste Martin Bashir avait en effet manipulé Diana afin d’obtenir des confidences dévastatrices. Pour en venir à ses fins, le journaliste avait fait croire à la princesse que Tiggy Legge-Bourke avait dû avorter de Charles. Un déballage de mensonges qui ne devrait aujourd’hui plus ressurgir.

PHOTOS – Harry et William : leurs plus beaux moments de complicité

La princesse Diana jalouse de Tiggy Legge-Bourke ?

Séparé de la princesse Diana en 1993, le prince Charles comptait sur les services de Tiggy Legge-Bourke pour amuser et surveiller de très près ses deux garçons.  Très vite, William et Harry se prennent d’affection pour cette jeune femme à l’éducation irréprochable. Elle est rassurante et stable. Une situation qui met en rage Diana. La princesse peine à cacher sa jalousie. Elle exige de la nurse des rapports détaillés quotidiens. Surtout, elle se persuade que Charles et Tiggy entretiennent une liaison.

Erreur d’appréciation : Charles vivait déjà en couple avec Camilla Parker Bowles, fort peu appréciée de Tiggy. Source de réconfort pour William et Harry après la mort de leur mère, cette dernière a démissionné de ses fonctions, peu avant son mariage en 1999. Elle serait toutefois restée proche de deux princes, au point qu’Harry lui aurait présenté Meghan Markle au tout début de leur romance et qu’elle aurait assisté au baptême de leur fils Archie.

Crédits photos : Agence / Bestimage

A propos de


  1. Diana Princesse de Galles

Autour de

Source: Lire L’Article Complet