Yannick Alléno et la mort de son fils : récit glaçant de son deuil, un hommage organisé à Paris – PHOTOS

Yannick Alléno, qui a perdu son fils, Antoine Alléno, mort tragiquement dans un accident de voiture, a inauguré quatre plaques en son honneur à Paris, en présence de Rachida Dati. Ce père en deuil s’est confié avec émotion sur ces derniers mois difficiles,la manière dont il a découvert le corps de son fils et ce qu’il advient de la compagne de celui-ci…

Une publication partagée par Yannick Alleno (@yannickalleno)

Antoine Alléno : quatre plaques à son nom dans Paris

"Cette aventure on l'a imaginée ensemble, avant qu'une brigade te suive et des clients te fassent confiance. Antoine, depuis que tu nous as quitté, personne de la cuisine, aucun de tes guys, n'est parti. Ils sont tous présents pour continuer à réaliser ton rêve, d'enfant, de chef gastro ou de food street, et de jeune chef d'entreprise. Ils sont tous restés, soudés comme jamais, pour continuer à écrire l'histoire et poursuivre l'aventure que tu as débutée", a ajouté le chef cuisinier.

https://www.instagram.com/p/CivPQasoD6B/

Une publication partagée par Thomas Alleno (@thomasalleno)

Rachida Dati, maire du 7e arrondissement de Paris, Emmanuel Grégoire, Premier adjoint à la maire de Paris en charge de l'urbanisme, et les "proches et amis" du défunt étaient tous réunis pour Antoine Alléno. "Nous t'avons remis les clés de Beaupassage, qui portera aussi ton nom à jamais. Mon ange, tu es ici chez toi, pour toujours, et je sais que tu veilleras sur nous, et sur ces lieux, avec l'amour qui te caractérisait tant", a poursuivi Yannick Alléno.

https://www.instagram.com/p/Ciwcvg9tWy2/

Une publication partagée par Alexandre Bader (@alexandrebader)

Yannick Alléno a vu son fils "sur le trottoir"

Yannick Alléno a vu son monde basculer le 8 mai 2022, lorsqu'il a appris la terrible nouvelle de la mort de son fils, Antoine Alléno, jeune cuisinier à l'avenir prometteur. Ce tragique soir, le jeune homme de 24 ans roulait en moto lorsqu'il a été violemment percuté par un chauffard qui prenait la fuite après avoir volé un véhicule de luxe. Il est mort sur le coup, laissant ses parents endeuillés à jamais. "J'ai vu mon fils sur le trottoir, donc c'était extrêmement douloureux. Vous rentrez dans une période après le décès d'un enfant, un monde qu'on ne connaît pas", a-t-il confié au JT de 20h de TF1, le 20 septembre. Et celui qui est aussi le père de Thomas Alléno d'ajouter : "Depuis le décès d'Antoine, j'ai eu l'occasion de parler avec quarante personnes qui depuis le début de l'année ont perdu leur enfant dans les mêmes conditions que le mien. C'est un gâchis monumental".

Yannick Alléno raconte le deuil et la "déshumanisation"

"Je ne suis pas sûr que j'ai envie de considérer ce qui s'est passé le 8 mai comme un accident. Pour moi, c'est un crime", a confié le chef multi-étoilé auprès du Journal du Dimanche, le 18 septembre. Comment surmonter l'insurmontable? "Au-delà du choc évident de la perte de notre fils, nous nous sommes retrouvés confrontés à une déshumanisation difficile à vivre", a expliqué Yannick Alléno. Le chef cuisinier et son ex-épouse, mère de son défunt fils, ont souhaité voir le corps de leur fils le lendemain de l'accident. Un souvenir glaçant. "Ça se passe à l'institut médico-légal, un bâtiment sordide derrière la Gare de Lyon. Tu vois ton môme derrière une vitre. (…) On a pu nous restituer le corps d'Antoine en trente six-heures. Certaines familles, elles, ont attendu trois semaines… Ce n'est pas possible", a-t-il confié.

https://www.instagram.com/p/CiuZcbxMOY7/

Une publication partagée par Yannick Alleno (@yannickalleno)

Yannick Alléno : sa mission importante en mémoire d'Antoine

Yannick Alléno a rapidement tenté de mettre son chagrin au service d'une cause importante. Le chef cuisinier de 53 ans a donc décidé de créer une association d'aide aux proches des victimes : "On a pris conscience d'un monde inconnu et on s'est demandé comment accompagner les proches de ces jeunes victimes. (…) L'association est née de ce besoin d'être soudés. Si moi je ne le fais pas, qui le fera ? Ce serait une insulte à Antoine de rester les bras croisés".

Auprès du JT de TF1, Yannick Alléno a déploré : "Antoine, grâce à son nom, ce qu'il représentait et ce que j'ai pu faire de ma vie de cuisinier, a eu une visibilité médiatique importante. Pour les autres, ce sont trois lignes dans un journal. Cela finit au fond d'une corbeille. On ne peut pas mettre ça sous le tapis, ce n'est pas possible".

  • Mort d'Antoine Alléno à 24 ans : son père le chef étoilé Yannick Alléno brise le silence, C à Vous lui rend hommage…

    Tragédie pour le chef multi-étoilé Yannick Alléno. Son fils de 24 ans, Antoine Alléno, est décédé dans un terrible accident. Il a a été violemment percuté par un chauffard, qui venait de voler une voiture de luxe. Le chef cuisinier a réagi dans un message poignant…

Antoine Alléno : sa compagne, aidée par la famille

Le chef du Pavillon Ledoyen sur les Champs-Elysées, qui a décidé d'ouvrir le restaurant qu'il comptait diriger avec son fils, Père et fils burger, rue de Grenelle, à Paris, souhaite également venir en aide à Anja, la compagne de son défunt fils, qui traverse également un deuil difficile. "Antoine était amoureux depuis six ans d'une jeune femme, ils formaient un vrai couple. Elle n'a pas de statut légal par rapport à Antoine (…) Notre famille est là pour elle, on veut qu'elle puisse finir ses études. Anja est encore étudiante aux Beaux-Arts. Si nous récoltons des fonds, nous souhaiterions aider d'autres jeunes dans cette situation".

Source: Lire L’Article Complet