Yannick Noah en deuil : son ancien coach est mort

Yannick Noah a perdu un être cher. Comme l’a annoncé L’Équipe, son ancien coach Dennis Ralston est mort des suites d’un cancer, ce dimanche 6 décembre. Il avait 78 ans.

C’est un grand nom du tennis qui s’en est allé. Selon une information rapportée par nos confrères de L’Équipe, Dennis Ralston, l’ancien coach de Yannick Noah, est mort ce dimanche 6 décembre, à Austin (Texas), des suites d’un cancer. Connu pour avoir entraîné le père de Joakim Noah, il a également coaché d’autres grands sportifs, à l’instar de Chris Evert ou Gabriela Sabatini, qui ont eu une pensée pour lui sur les réseaux sociaux. À ses côtés, le tennisman français a atteint les quarts de finale de l’US Open 1989 et les demies, un an plus tard, lors de l’Open d’Australie 1990. La même année, il a remporté le tournoi de Sydney.

Sur Twitter, la joueuse de tennis américaine Chris Evert, qui a évolué plusieurs années à ses côtés, a tenu à rendre hommage à son ancien coach : “C’est un triste jour car mon ancien entraîneur de six ans, Dennis Ralston, est décédé. Un homme profondément religieux, un père de famille dévoué et un superbe joueur et entraîneur… il nous manquera. RIP Dennis”, a-t-elle écrit, non sans émotion. Pour l’heure, Yannick Noah n’a pas encore réagi au décès de Dennis Ralston. Outre sa femme, il laisse derrière lui son fils Mike et ses filles Lori et Angela, a indiqué le site Crumpa.com.

It’s a sad day as my former coach of six years, Dennis Ralston, has passed away. A deeply religious man, a devoted family man, and a superb player and coach…. he will be missed. RIP Dennis 🙏🙏🙏

Connu comme entraîneur, il a aussi brillé en tant que joueur

En plus d’être un entraîneur reconnu, le sportif était aussi un grand joueur. Comme l’a rappelé L’Équipe, Dennis Ralston a décroché cinq titres en double en Grand Chelem, mais n’a jamais soulevé de trophée en simple. En 1966, lors du tournoi de Wimbledon, il a affronté Manuel Santana en finale mais s’est incliné, en trois sets, face au joueur espagnol. En 1967, il a contribué à la création du circuit professionnel World Championship Tennis (WCT), en signant un contrat au côté de sept autres champions (John Newcombe, Tony Roche, Cliff Drysdale, Butch Buchholz, Nikola Pilić, Roger Taylor et Pierre Barthes). La joyeuse bande a été surnommée “Handsome Eight” (“Les huit beaux gosses” en français). Il a également occupé la fonction de capitaine de l’équipe américaine de Coupe Davis, de 1972 à 1975.

Crédits photos : Pierre Perusseau / Bestimage

Source: Lire L’Article Complet