Yvan Attal : quel compagnon est-il pour Charlotte Gainsbourg ?

Yvan Attal célèbre aujourd’hui ses 57 ans… dont 31 passés aux côtés de Charlotte Gainsbourg. Une histoire d’amour qui s’inscrit dans le temps, malgré les réalités que la vie de couple induit.

Ensemble depuis plus de trente ans, Charlotte Gainsbourg et Yvan Attal incarnent le couple qui dure. Celui à qui tout le monde a envie de ressembler. Pourtant, ils ne sont pas mariés. Une volonté de la fille de Serge Gainsbourg, qu’elle a expliquée à maintes reprises sur les plateaux télé. « Moi je suis superstitieuse, on ne s’est pas mariés, je trouve que tout est risqué”, avait-elle par exemple analysé auprès de Catherine Ceylac dans Thé ou café, en décembre 2017. Une superstition qui parfois, pèse un peu à Yvan Attal, appelé à devoir se justifier. « Elle ne veut pas », avait-il révélé sur le plateau de Salut les Terriens, en mars 2018. Même le PACS était hors de question : “Non mais elle ne veut rien ! Elle veut rester comme ça, elle ne veut rien changer« . Et Charlotte Gainsbourg ne s’en est jamais cachée. Invitée sur le plateau de C à vous en 2013, elle avait déjà tenu les mêmes propos. “Je n’ai jamais eu envie de me marier, je ne veux pas me marier (…) Ça fait 28 ans qu’on est ensemble, il vaut mieux laisser les choses telles qu’elles sont”.

> Charlotte Gainsbourg, Carla Bruni… Dcouvrez en photos qui sont ces femmes dont le conjoint est plus petit qu’elles

Une relation basée sur une douleur

Si elle tient tant à “laisser les choses telles qu’elles sont”, c’est peut-être parce qu’elles se sont construites sur un socle solide. Yvan Attal a été un compagnon stable et constant pour elle, dès les prémices de leur relation. Ils se sont rencontrés en 1991, sur le tournage d’Aux yeux du monde, d’Éric Rochant. Charlotte Gainsbourg se confiait sur cette période, en décembre 2017 dans Thé ou café : “Je suis passée d’une enfant à une adulte avec lui. Je venais de perdre mon père, donc j’étais vraiment dans un étatIl m’a ramassée et il a été très patient parce que j’étais franchement pas marrante au départ ».

Son état de départ a d’ailleurs beaucoup contribué à la naissance de leurs sentiments, comme elle le confessait auprès d’Augustin Trapenard dans l’émission Boomerang sur France Inter, le 2 mars 2021. A l’occasion de l’anniversaire des trente ans de la mort de Serge Gainsbourg, elle est revenue sur la façon dont elle a appris la mort de son père : “avec un flash spécial”. Charlotte Gainsbourg se s’est souvenue de ce moment “Je suis tombée, je crois.” Le décès de son père “a vraiment été un choc” dont elle a eu du mal à se remettre. Elle observait alors : « C’est Yvan Attal qui m’a ramassée (…) Je l’ai recroisé un mois après que mon père soit mort. Et je me souviens, je pleurais tout le temps. J’étais une loque… Et puis je suis tombée amoureuse ».

De son côté, Yvan Attal a vécu les choses avec beaucoup de pudeur. Auprès de  Psychologies Magazine, en 2013, il racontait : “On s’est vus pour la première fois à l’occasion d’une répétition (…)Elle est arrivée dans le bureau de la maison de production, on a échangé des politesses. C’était difficile de lui extorquer trois mots, à l’époque”.

« On caste les gens qu’on aime et eux, je les aime »

Et aujourd’hui, c’est elle qu’il fait jouer dans Les choses humaines, son nouveau film. Invité sur le plateau de Quotidien, mercredi 24 novembre dernier, Yvan Attal a expliqué pourquoi il avait tenu à tourner avec Charlotte Gainsbourg et son fils aîné, Ben Attal. « Ce sont des acteurs pour moi. Je les ai castés comme j’ai pu caster d’autres acteurs. On caste les gens qu’on aime et eux, je les aime ». Comme il le précisait à Marie-Claire en décembre 2018, Yvan Attal n’est pas près de se lasser de la fille de Jane Birkin. « Quand on reste avec quelqu’un aussi longtemps et qu’on ne s’ennuie pas, c’est bien que ça vaut le coup. Il y a des moments où on a envie de remettre sa vie en question. Mais je crois que je serais malheureux sans elle. »

Article écrit avec la collaboration de 6Médias.

Crédits photos : COADIC GUIREC / BESTIMAGE

Autour de

Source: Lire L’Article Complet