007 Spectre : pourquoi la production a été forcée de réécrire le scénario ?

A l’occasion de la diffusion du film 007 Spectre dimanche 6 décembre 2020, à partir de 21h05 sur France 2, Télé Star vous dévoile pourquoi la production a été contrainte de changer le scénario du long-métrage.

Sorti au cinéma en 2015, le film 007 Spectre, porté par Daniel Craig, sera rediffusé dimanche 6 décembre 2020, à partir de 21h05 sur France 2. Réalisé par Sam Mendes, qui était déjà aux commandes du précédent volet de la saga (Skyfall), ce long-métrage a connu une production quelque peu mouvementée. Tout d’abord, le studio a accepté de repousser le film d’un an afin que le cinéaste, qui avait initialement refusé de réaliser 007 spectre, puisse se concentrer sur ses activités théâtrales avant de s’atteler à ce film. De plus, la production a dû faire face à de nombreux imprévus.

Par exemple, les producteurs du film ont été forcés de faire réécrire le script après le piratage de Sony. En fait, une version du scénario de 007 Spectre aurait été volée par un groupe se faisant appeler Les Gardiens de la Paix. Les producteurs ont appris la fuite d’une première version du script impliquant la révélation de certains éléments clés du film par les médias. Ces derniers ont ensuite fait le nécessaire pour conserver leurs droits contre ceux qui avaient volé une partie ou l’ensemble du scénario. La production a par la suite confirmé que cette cyber-attaque avait causé un changement drastique dans le dénouement de l’intrigue.

007 Spectre : un tournage perturbé à plusieurs reprises en Italie

Parmi les autres imprévus auxquels la production de 007 Spectre a dû faire face, pas moins de 9 Range Rovers préparées pour le tournage du film en Autriche furent dérobées en Allemagne. La valeur totale des véhicules s’élevait à presque un million de dollars. Le tournage en Italie fut également assez complexe. La production n’a, par exemple, pas pu tourner une cascade sur la place des quatre fontaines à Rome, à cause de la fragilité des monuments. Une association religieuse s’est également opposée au tournage d’une scène sur le Pont Sisto. Enfin, des moines auraient même interdit à la production de tourner dans le cimetière de Verano.

Source: Lire L’Article Complet