5 plantes pour des jambes légères

Sensation de lourdeur, pieds gonflés, crampes… On peut avoir recours à la phytothérapie.

Restez informée

À l’origine du syndrome des jambes lourdes, il y a, le plus souvent, une insuffisance veineuse fonctionnelle, c’est-à-dire une mauvaise circulation du sang dans les petits vaisseaux des membres inférieurs. Les solutions ? Bouger davantage, adopter une alimentation moins salée et faire attention à son poids. Les plantes s’avèrent également être des alliées efficaces pour soulager ces maux, qui affectent la qualité de vie.

Le marronnier d’Inde, anti-lourdeur

Si vous avez la désagréable impression de vous traîner, si vous vous sentez lessivée et lourde dès l’après-midi, pensez au marronnier d’Inde : plante vasorégulatrice et veinotonique par excellence, il stimule la circulation sanguine et lymphatique, et relance la circulation des énergies bloquées par la fatigue et le surmenage.

Mode d’emploi. Prenez 15 gouttes par jour de macérât de bourgeon de marronnier (en gemmothérapie) pour bénéficier d’un ” coup de fouet ” bienvenu…

Le châtaignier contre les varices

Naturellement anti-inflammatoire et circulatoire, le châtaignier prévient la formation de la cellulite, atténue les varices et diminue également le risque de phlébite. Ses propriétés sont connues depuis le Moyen Age.

Mode d’emploi. Faites bouillir 1 l d’eau, plongez-y 25 g de feuilles de châtaignier (fraîches ou séchées), puis laissez infuser pendant 8 min. Pour une efficacité tout au long de la journée, buvez 1 à 2 tasses au petit déjeuner, car les vertus du châtaignier s’activent grâce au mouvement.

L’hamamélis pour la souplesse

Cette plante, aux vertus connues depuis toujours par les Amérindiens, s’adresse aux femmes qui ont les pieds qui gonflent, car elle tonifie et redonne de l’élasticité aux veines.

Mode d’emploi. Offrez-vous un bain de pieds décongestionnant : plongez 2 à 3 poignées de feuilles d’hamamélis dans une bassine remplie d’eau bien chaude et laissez infuser pendant 8 min. Trempez-y vos pieds lorsque l’eau est tiède, jusqu’à éprouver une sensation de froid (au bout de 5 à 15 min env.).

Le noisetier contre les œdèmes

Il est l’ami des femmes sédentaires, qui restent assises ou debout toute la journée. Tonique veineux et vasoconstricteur, le noisetier apaise la sensation de jambes enflées en fin de journée et réduit également les œdèmes liés à la rétention d’eau.

Mode d’emploi. Chaque soir, surélevez vos jambes et massez vigoureusement vos mollets avec une huile végétale de noisette (idéalement bio et de première pression à froid), pendant au moins 3 min.

Le ginkgo biloba en prévention

Anti-inflammatoire, antispasmodique et microcirculatoire, il est utilisé en médecine traditionnelle chinoise depuis plus de 4 000 ans, notamment pour prévenir les troubles circulatoires : mauvais retour veineux, varices, rétention d’eau, etc.

Mode d’emploi. Faites bouillir 1 l d’eau puis, hors du feu, faites-y infuser 25 g de feuilles de ginkgo biloba (fraîches ou séchées), 10 min. Filtrez puis transvasez dans une Thermos. A siroter toute la journée, froide ou tiède, dès le printemps.

Des bains et tisanes tièdes

C’est le conseil de Sylvie Verbois, phytothérapeute et auteure du guide La Phytothérapie (éditions Eyrolles). « La chaleur entraîne en effet une vasodilatation qui aggrave l’insuffisance veineuse, et la sensation de jambes lourdes. . . Aussi, baignez jambes et pieds dans une eau tiède, et laissez refroidir vos tisanes ! »

A lire aussi :

⋙ Mon menu pour avoir des jambes légères
⋙ Des jambes légères même quand il fait chaud
⋙ Jambes légères : 3 astuces à adopter

Source: Lire L’Article Complet