50 nuances plus claires : la scène de dispute où Ana, enceinte, demande à Christian de grandir

50 nuances plus claires (2018)est le dernier volet de la saga 50 nuances, consacrée à la romance tumultueuse entre le milliardaire contrôleur Christian Grey et la jeune éditrice un peu crédule Anastasia Steele, et inspirée de l’œuvre éponyme d’E.L James sortie en librairie en 2013. Il est rediffusé sur TF1, dimanche 11 octobre 2020.

Dans ce troisième long-métrage, Anastasia Steele (Dakota Johnson) et Christian Grey (Jamie Dornan), jeune mariés, entament leur nouvelle vie ensemble. Entre les enlèvements, les détails troublants du passé, les demandes de rançons et les courses-poursuites, le couple est mis à rude épreuve. D’habitude docile et en retrait, Anastasia s’affirme enfin auprès de son époux.

La veille de cette scène, la jeune femme a annoncé sa grossesse imprévue à son conjoint. Fou de rage et refusant l’éventualité d’être père, il lui reproche même d’avoir fait exprès de tomber enceinte. Christian revoit ensuite son ex, Madame Robinson (Kim Basinger), qui l’a “initié” au BDSM et envers laquelle il était soumis. Une femme dont Anastasie se méfie, et est jalouse.

Il rentre après avoir trop bu. Bien décidée à lui donner une bonne leçon, Anastasia s’enferme dans la chambre rouge. C’est à ce moment qu’elle rappelle son mari à l’ordre.

Anastasia s’affirme face à Christian

Après s’être réveillé ivre, Christian ne trouve pas Anastasia à ses côtés. Furieuse, elle l’ignore en sortant de la douche. La confrontation entre les deux amants a lieu dans leur dressing. Loin de la naïve et pudique étudiante du premier film, Anastasia est désormais une femme affirmée, et bien dans son corps. Durant toute la dispute, elle est en sous-vêtements face à son compagnon. 

Elle prend la parole en premier d’un ton assuré. “As-tu couché avec elle ?” interroge Ana. “Non. Qu’est-ce que tu crois, que je t’ai trahi ?” lance Christian.

“Tu l’as fait. Tu t’es confié à elle. Tu lui as parlé de notre vie privée. Tu l’as choisie plutôt que moi”, s’écrie la jeune femme. “Puis tu es rentré à la maison, et tu as dit que je choisirais ce bébé plutôt que toi”, révèle-t-elle. 

Tu t’es confié à elle. Tu lui as parlé de notre vie privée. Tu l’as choisie plutôt que moi.

“Et tu sais quoi, si je dois choisir, je le ferais. Je choisirais cet enfant, face à n’importe qui, parce que c’est ce que les parents décents font”, vocifère-t-elle, en s’habillant.

Enceinte, Anastasia sermonne Christian

La mère de Christian, toxicomane, était violente envers lui. Bien qu’adopté dans une famille aimante, il a du mal à en être proche, notamment de sa mère adoptive, avec laquelle il se montre froid et distant. Dans l’histoire telle qu’imaginée par E.L. James, ce traumatisme d’enfance est l’une des raisons pour lesquelles Christian Grey s’est tourné vers la pratique du sado-masochisme.

“Je suis vraiment navrée que ta mère ne l’ait pas fait pour toi, mais tu n’es plus un enfant maintenant, tu dois grandir, putain”, le gronde Ana.

“J’ai bien compris que tu n’étais pas enchanté par l’arrivée de ce bébé. Je ne le suis pas non plus, vu le timing et ta réaction. Mais c’est ce qui arrive, quand on fait l’amour. Chose que toi et moi faisons beaucoup”, explique-t-elle. Dans une précédente scène, le milliardaire, lui avait demandé comment elle avait pu tomber enceinte.

Grey lui répond au sujet de Mrs Robinson, son ancienne dominatrice, qu’il ne s’est rien passé, et affirme qu’ils ont “juste parlé”. Le jeune homme manque clairement le sujet de la dispute et les reproches de sa compagne. Il poursuit : “J’étais trop en colère contre toi”.

Ana lui coupe la parole, et crie : “Je suis en colère contre toi, tu m’as abandonnée, tu m’as abandonnée quand j’avais besoin de toi. Tu as déconné !” “Oui j’ai déconné, reconnaît Christian. Mais je me tiens face à toi, et je te dis que je suis désolé. Je suis désolé”, se justifie t-il. 

“Soit on le fait ensemble, soit je le fais sans toi”, avertit la future maman. “Et nous, dans tout ça ? lui demande-t-il, inquiet. “Eh bien, quand ton mari préfère la compagnie de son ex, ça ne présage rien de bon pour ton mariage” réplique-t-elle. “Elle ne représente rien pour moi. Je n’en ai pas besoin. J’ai besoin de toi”, la supplie t-il.

“Ça aurait été bien si tu avais pensé comme ça hier soir”, lui rétorque t -elle en tournant les talons, le laissant face à ses propos. 

Une scène emblématique de la saga et très appréciée des fans, attestant à quel point Anastasia ne veut plus être le jouet de son amant, et n’a plus peur de s’affirmer face à lui.

  • Pretty Woman : cette scène culte où Julia Roberts explique à Richard Gere qu’elle n’est pas son jouet
  • Coup de Foudre à Notting Hill : cette scène culte où Julia Roberts dénonce la pression sur le corps des femmes

Source: Lire L’Article Complet