8 astuces pour se débarrasser des spams

Qu’ils soient téléphoniques (appel, SMS) ou reçus sur une adresse e-mail, les spams nous pourrissent la vie. On vous aide à en venir à bout.

Restez informée

Vous proposer un nouveau forfait téléphonique, un tarif préférentiel sur des objets high-tech ou la possibilité de changer de fournisseur d’électricité, tous les prétextes commerciaux sont bons pour faire sonner votre portable toute la journée et remplir votre boîte mail. Et encore, nous ne parlons même pas des arnaques ! Pour votre tranquillité, il est temps de faire le ménage.

Je m’inscris sur Bloctel

En 2016, le gouvernement a lancé un service qui permet aux particuliers d’indiquer aux téléopérateurs s’ils souhaitent ou non être démarchés par téléphone. Pour ne plus être dérangée par ces appels indésirables connectez-vous sur le site bloctel.gouv.fr, vous devrez alors créer un compte en remplissant diverses informations. Cette inscription rapide ne nécessite que votre adresse e-mail, votre numéro de téléphone, ainsi que vos nom et prénom. Au bout de trente jours maximum, les entreprises n’auront légalement plus le droit de vous démarcher.

Je télécharge Orange Téléphone

Pour assurer vos arrières, nous vous conseillons de télécharger parallèlement Orange Téléphone. Disponible sur iOS et Android, cette application fonctionne avec tous les opérateurs. En se référant à une base de données d’Orange, cette appli affiche directement sur votre écran lors d’un appel entrant les indications « Démarchage commercial » ou « Appel malveillant ». Si c’est le cas, rendez-vous dans votre journal d’appel et bloquez pour de bon ces numéros.

08 99… ? Méfiance !

Les numéros commençant par ces chiffrent cachent une arnaque, également connue sous le nom de ping call. Elle consiste à faire sonner votre mobile une seule fois. Le but étant que les utilisateurs rappellent naïvement ce numéro pour savoir qui a essayé de les joindre. Or ce dernier est fortement surtaxé, généralement dans un pays étranger. Dans la majorité des cas, les spams vocaux commencent par 08 99 suivis de six autres chiffres. Si vous en identifiez un, n’oubliez pas de le signaler sur une plateforme spécifique (33700.fr) gérée par l’Association française du multimédia mobile (AFMM).

Attention aux SMS surtaxés

Organiser la livraison d’un colis, payer une facture EDF ou gagner un cadeau, les spams par SMS visent également à inciter les utilisateurs à répondre à un message alléchant sur un numéro lui aussi surtaxé. Pour le signaler, utilisez le même service que pour les spams vocaux mais de manière encore plus simple. Transférez gratuitement le message d’arnaque au numéro 33 700.

Je me désabonne des newsletters inutiles

Pour bénéficier d’une carte de fidélité, vous devez obligatoirement fournir une adresse e-mail. Si bien qu’au bout de quelque temps, les newsletters et autres courriels commerciaux pullulent dans votre boîte. Pour faire le tri, rendez-vous sur le site cleanfox.io, un service en ligne gratuit qui vous permettra de vous désinscrire, selon vos envies, des différentes listes d’envoi sur lesquelles vous figurez.

Je bloque les importuns

Si certains spams passent encore entre les mailles du filet, il va vous falloir employer les grands moyens. Tous les gestionnaires d’e-mail proposent une fonction blocage, par exemple sur Gmail, ouvrez le mail de spam, cliquez en haut à droite sur « Plus », puis sur « Bloquer l’expéditeur » pour avoir enfin la paix.

Je me crée un alias

Les inscriptions aux newsletters inondent souvent une boîte mail, cependant elles sont parfois intéressantes car elles permettent d’accéder à des réductions ou à des ventes privées. Pour ne plus polluer votre adresse principale, nous vous conseillons de vous en créer une seconde, dédiée à ce type de messages, que vous pourrez ne consulter qu’occasionnellement.

Je ne coche pas certaines mentions légales

Lors d’une inscription en ligne ou lors de la participation à un concours, la mention légale « souhaite recevoir des informations à propos de… » est toujours disponible. Sachez qu’en aucun cas, vous n’êtes obligés de cocher cette case pour accéder à un service gratuit ou payant. Prenez donc le réflexe de ne plus cliquer dessus.

Source: Lire L’Article Complet