81e féminicide : Une femme égorgée par son mari devant ses quatre enfants

Le mari a appelé directement le commissariat.

Aux alentours de 7h samedi matin, les policiers du commissariat d’Aubervilliers (Seine-Saint-Denis) reçoivent un appel : “Je viens de tuer ma femme”, ont-ils entendu au bout du fil. Selon les premières informations, Amar âgé de 53 ans aurait égorgé son épouse Hamana lors d’une dispute pour suspicion de tromperie. À l’arrivée des policiers, la femme présentait une entaille sur le cou et d’importantes traces de sang. Le couteau, lui, était toujours planté dans le corps de la victime. “Quatre enfants ont été pris en charge”, a précisé le parquet de Bobigny. Ceux-là étaient d’ailleurs présents au moment du drame.

https://www.instagram.com/p/CTr2-KeD0AV/

Une publication partagée par NousToutes (@noustoutesorg)

Selon une source policière, l’homme aurait égorgé sa femme devant les enfants âgés de 6 à 14 ans. Suite au drame, ils ont été pris en charge par un psychologue et seront par la suite placés dans leur famille ou dans un foyer de l’aide sociale à l’enfance. Les premiers éléments de l’enquête confiés à la police judiciaire de Seine-Saint-Denis ne font pas état pour le moment “d’alerte particulière sur ce couple”… Hamana est le 81e féminicide depuis le 1er janvier 2021 et rappelle tristement le meurtre d’une jeune femme à Montélimar il y a quelques jours…

Source: Lire L’Article Complet