9 poèmes d'amour pour déclarer sa flamme

Il est parfois difficile d’avouer ses sentiments à la personne que l’on aime. À travers les siècles, de nombreux poètes ont écrit des textes sur les déclarations d’amour. Un poème peut donc être la solution pour dévoiler ses émotions à sa moitié.

Restez informée

À l’approche de la Saint-Valentin, certains couples commencent d’ores et déjà à prévoir des activités et des cadeaux. Le but ? Passer un moment inoubliable avec sa moitié. La fête des amoureux est également l’occasion de dévoiler ses sentiments à l’autre, mais ce n’est pas toujours une tâche simple à réaliser. La peur du rejet ou le manque de confiance en soi peuvent freiner une personne qui souhaite déclarer sa flamme à son/sa partenaire.

Une personne timide ou introvertie peut avoir du mal à se confier sur ses émotions. Il existe cependant des manières ingénieuses de sauter le pas et de déclarer son amour. Vous pouvez donc miser sur l’écriture ou la lecture d’un poème pour dévoiler à l’autre ce que vous ressentez.

Couple : quels sont les poèmes à envoyer à sa moitié ?

La littérature française regorge de jolis poèmes parlant d’amour. De grands poètes ont notamment écrit des textes sur les déclarations d’amour. Victor Hugo, Felix Arvers, Arthur Rimbaud… Ces célèbres auteurs ont réussi à décrire le sentiment amoureux. Les poèmes sont donc une jolie solution pour avouer votre ressenti à votre moitié. Parcourez-les afin de trouver celui qui convient le mieux à votre situation amoureuse. Plusieurs exemples peuvent vous inspirer :

L’amour caché, extrait du recueil Mes heures perdues, Félix Arvers (1833)

“Mon âme a son secret, ma vie a son mystère,

Un amour éternel en un moment conçu :

Le mal est sans espoir, aussi j’ai dû le taire,

Et celle qui l’a fait n’en a jamais rien su.

Hélas ! j’aurai passé près d’elle inaperçu,

Toujours à ses côtés, et pourtant solitaire.

Et j’aurai jusqu’au bout fait mon temps sur la terre,

N’osant rien demander et n’ayant rien reçu.

Pour elle, quoique Dieu l’ait faite douce et tendre,

Elle suit son chemin, distraite et sans entendre

Ce murmure d’amour élevé sur ses pas.

À l’austère devoir, pieusement fidèle,

Elle dira, lisant ces vers tout remplis d’elle

” Quelle est donc cette femme ? ” et ne comprendra pas.”

Pour toujours, extrait du recueil Le cahier rouge François Coppé (1892)

“L’espoir divin qu’à deux on parvient à former
Et qu’à deux on partage,
L’espoir d’aimer longtemps, d’aimer toujours, d’aimer
Chaque jour davantage ;

Le désir éternel, chimérique et touchant,
Que les amants soupirent,
A l’instant adorable où, tout en se cherchant,
Leurs lèvres se respirent ;

Ce désir décevant, ce cher espoir trompeur,
Jamais nous n’en parlâmes ;
Et je souffre de voir que nous en ayons peur,
Bien qu’il soit dans nos âmes.

Lorsque je te murmure, amant interrogé,
Une douce réponse,
C’est le mot : – Pour toujours ! – sur les lèvres que j’ai,
Sans que je le prononce ;
Et bien qu’un cher écho le dise dans ton cœur,

Ton silence est le même,
Alors que sur ton sein, me mourant de langueur,
Je jure que je t’aime.

Qu’importe le passé ? Qu’importe l’avenir ?
La chose la meilleure,
C’est croire que jamais elle ne doit finir,
L’illusion d’une heure.

Et quand je te dirai : – Pour toujours ! – ne fais rien
Qui dissipe ce songe,
Et que plus tendrement ton baiser sur le mien
S’appuie et se prolonge !”

Se voir le plus possible, extrait du recueil Poésies nouvelles, Alfred de Musset (1850)

“Se voir le plus possible et s’aimer seulement,
Sans ruse et sans détours, sans honte ni mensonge,
Sans qu’un désir nous trompe, ou qu’un remords nous ronge,
Vivre à deux et donner son coeur à tout moment ;

Respecter sa pensée aussi loin qu’on y plonge,
Faire de son amour un jour au lieu d’un songe,
Et dans cette clarté respirer librement
Ainsi respirait Laure et chantait son amant.

Vous dont chaque pas touche à la grâce suprême,
C’est vous, la tête en fleurs, qu’on croirait sans souci,
C’est vous qui me disiez qu’il faut aimer ainsi.

Et c’est moi, vieil enfant du doute et du blasphème,
Qui vous écoute, et pense, et vous réponds ceci :
Oui, l’on vit autrement, mais c’est ainsi qu’on aime.”

Écrivez votre propre poème d’amour

Chaque année, vous cherchez une idée originale pour célébrer la Saint-Valentin ? Pourquoi ne pas vous lancer dans l’écriture d’un poème pour votre moitié ? Cette jolie attention touchera et surprendra sûrement votre partenaire. Avec vos mots, vous pouvez lui déclarer votre amour sous forme de sonnet, d’ode, de ballade ou encore de rondeau. Les choix d’écriture sont multiples et variés. Il peut être difficile d’endosser le rôle de poète, mais vous pouvez vous inspirer des différentes œuvres de Victor Hugo, Alfred de Musset ou Louis Aragon pour écrire un poème.

Découvrez les 9 poèmes pour déclarer sa flamme

Source: Lire L’Article Complet