A l'Eurovision, Alvan et Ahez en répétition pour « faire vivre la légende »

  • Alvan et Ahez, qui représenteront la France en finale de l’Eurovision 2022, le 14 mai, avec leur chanson Fulenn, ont effectué leur première répétition sur la scène du concours, au Pala Alpitour de Turin (Italie).
  • Alvan a trouvé la scène « gigantesque ». « C’est très impressionnant, a confirmé Marine Lavigne, d’Ahez, mais malgré cela, on avait l’impression d’être dans la forêt, à l’aise. »
  • Alexandra Redde-Amiel, la cheffe de délégation française, a détaillé à 20 Minutes son souhait que la prestation française soit « comme une sorte de film » : « On veut qu’il se passe quelque chose d’unique, que le public vive une expérience. »

De notre envoyé spécial à Turin (Italie)

Les choses sérieuses ont commencé pour Alvan et Ahez. Le quatuor français a effectué ce jeudi après-midi sa première répétition sur la scène de l’ Eurovision au Pala Alpitour de Turin, à huis clos, comme l’ont décidé les organisateurs pour toutes les délégations. En dehors de brèves images diffusées sur TikTok, peu de choses ont filtré.

On sait cependant que les artistes porteront de toutes nouvelles tenues, noires aux broderies dorées, conçues par le styliste breton Pascal Jaouen, et que la danseuse Soleïla Chaou les accompagnera sur scène. La scénographie impliquera un podium imitation pierre, de la pyrotechnie (deux brasiers et des flammes jaillissant en rythme sur les basses) et des projections graphiques au sol.

#Eurovision Et voici la vidéo TikTok donnant un très bref aperçu de la première répétition française

pic.twitter.com/DYwNUm6N4g

Illustration

L‘accès à ce contenu a été bloqué afin de respecter votre choix de consentement

En cliquant sur « J‘ACCEPTE », vous acceptez le dépôt de cookies par des services externes et aurez ainsi accès aux contenus de nos partenaires

Et pour mieux rémunérer 20 Minutes, n’hésitez pas à accepter tous les cookies, même pour un jour uniquement, via notre bouton « J‘accepte pour aujourd‘hui » dans le bandeau ci-dessous.

Plus d’informations sur la page Politique de gestion des cookies.

Un dispositif semblable à celui de la finale de la séléction Eurovision France, c’est vous qui décidez, diffusé sur France 2 début mars, mais « en plus gros, plus grand et plus spectaculaire », a souligné en aparté à 20 Minutes la cheffe de délégation Alexandra Redde-Amiel.

« Comme une sorte de film »

Lors de la conférence de presse en fin d’après-midi, les représentants français ont livré leurs premières impressions. Alvan a trouvé la scène « gigantesque ». « C’est très impressionnant, a confirmé Marine Lavigne, l’une des trois chanteuses d’Ahez, mais malgré cela, on avait l’impression d’être dans la forêt, à l’aise. »

L’ambiance de la scénographie, baignée de vert, retranscrit l’esprit de la chanson, Fulenn, inspirée d’une légende bretonne, celle de Katell Kollet. Cette dernière, qui «danse avec le diable», est, pour Marine Lavigne, l’autrice des paroles, un symbole d’émancipation et d’expression du désir féminin.

Une vue générale de la scène de l'Eurovision durant la répétition de la France, le 5 mai 2022.

Alexandra Redde-Amiel a trouvé le quatuor « exceptionnel » pour cette première répétition : « ils sont des personnages, incarnés ». Elle précise qu’il reste « plein de choses à ajuster » car elle veut que la prestation française soit « comme une sorte de film », qui fasse « vivre la légende », en jouant la carte « du mystérieux et du magique ». Elle révèle ainsi que l’aspect cinématographique sera souligné dans le rendu écran par l’utilisation de « barres scopes ». « On veut qu’il se passe quelque chose d’unique, que le public vive une expérience », ajoute-t-elle pour justifier ses « exigences ».

Une réalisation « rythmée mais lisible »

La réalisation, elle, devrait être moins saccadée et heurtée que dans Eurovision France, c’est vous qui décidez. « On ne veut pas que ce soit indigeste. On veut qu’il y ait du rythme mais que ce soit lisible. L’enchaînement des plans sera soutenu, mais clair », précise Alexandra Redde-Amiel.

Enfin, si plusieurs autres délégations ont dû revoir à la hâte leurs mises en scène car un important élément du décor – un grand soleil en fond de scène – ne marche pas comme prévu, la Française affirme que ce dysfonctionnement n’impacte pas le cahier des charges tricolores. Des éléments de bon augure avant la deuxième répétition, prévue samedi matin où Alvan et Ahez tenteront d’écrire une nouvelle page de leur légende à eux.

Source: Lire L’Article Complet