Année Zéro : cette étonnante fin alternative dont Claire Keim était fan

Ce mardi 10 janvier, M6 dévoilait la fin de sa série Année Zéro. Mais c’est une tout autre issue que Claire Keim aurait souhaité voir. Elle nous raconte.

Clap de fin pour Année Zéro. Après quatre épisodes, la mini-série de M6 a pris fin ce mardi 10 janvier. Pour autant, celle-ci laisse un goût d’inachevé. En cause ? Cette ouverture qui pourrait suggérer une suite. Grâce à leur retour un an en arrière, Anna (Claire Keim), Juliette (Emilie Dequenne) et Cédric (Marc Riso) sont parvenus à sauver Marc (Eric Caravaca) en découvrant qui s’en prenait à ses patients et qui l’a assassiné en début de série. C’est Simon (Marc Ruchmann) qui cherchait à venger son amour de jeunesse, décédé à la suite d’une intervention du chirurgien. S’il a essayé de tuer Anna pour que Marc souffre autant que lui, Simon a finalement été arrêté à temps. C’est donc soulagés que, quelques mois plus tard, les protagonistes principaux ont célébré le passage à l’année 2024. Mais la soirée ne s’est pas passée comme prévue.

Alors qu’ils étaient en train de trinquer, les personnages ont été dérangés par une coupure de courant. Et lorsque la lumière est revenue, Marc manquait à l’appel. Une issue pleine de suspense. Mais c’est une autre qui semble avoir la préférence de Claire Keim. Une fin alternative dont la comédienne nous a parlé d’elle-même. Dans cette version du scénario, au lieu de passer en 2024, les acteurs retournaient à nouveau en arrière, "en 2005, je crois", précise la comédienne. "Il y avait la terre qui bougeait et une main qui en sortait", raconte-t-elle, avant de se réjouir : "Il y avait un côté B.D, très drôle". Et Emilie Dequenne de confirmer : "Oui, il devait y avoir une sortie de tombe. C’est vrai que ça avait un côté assez drôle." Mais alors qu’est devenue cette fin alternative ? "C’était une des fins qu’on avait imaginée et qu’on n’a pas conservée. On ne l’a même pas tournée", explique le producteur Paul Schmitt.

Source: Lire L’Article Complet