Ballonnements, maux de ventre : une personne sur dix en souffre après les repas, comment les éviter ?

D’après une récente étude de la Fondation Rome, une personne sur dix souffre de douleurs abdominales fréquentes. Elles s’accompagnent souvent de ballonnements. Retrouvez tous nos conseils pour les soulager et les éviter.

Restez informée

Manger peut être un plaisir pour certains, tandis que pour d’autres, cet acte peut se transformer en un véritable cauchemar. Selon une enquête réalisée auprès de 50.000 personnes, environ 11% de la population mondiale ressent des douleurs abdominales après les repas.

Une personne sur dix souffre de douleurs abdominales après les repas

Cette vaste étude épidémiologique, menée par la Fondation Rome et présentée lors de la semaine virtuelle 2021 de l’UEG – United European Gastroenterology – indique que cela représente une personne sur dix. Ces désagréments gastriques semblent plus fréquents chez les femmes : en effet, 13% des personnes ayant affirmé qu’elles souffraient de douleurs liées à l’alimentation sont des femmes, contre seulement 9% d’hommes.

Autre chiffre marquant de l’enquête : 15% des personnes ayant des problèmes gastriques ont entre 18 et 28 ans. Mais les douleurs abdominales ne sont pas les seuls symptômes. Elles sont en effet susceptibles d’engendrer des ballonnements, une sensation de satiété trop rapide, une constipation voire une diarrhée.

Esther Colomier, auteure de l’étude et chercheuse en doctorat en Belgique et en Suède, parle même d’autres conséquences : « Les personnes qui ressentent des douleurs abdominales liées aux repas […] remplissent plus régulièrement les critères des troubles des interactions entre l’intestin et le cerveau […] y compris des affections courantes telles que le syndrome du côlon irritable […] et la distension abdominale.« 

Ballonnements, maux de ventre… quelles sont les solutions pour les éviter ?

Ce phénomène peut aussi avoir des conséquences sur la santé mentale : l’enquête révèle que 36% des personnes victimes de crises de douleurs après les repas ressentent de l’anxiété. 35% d’entre elles ont même signalé des taux de dépression très élevés. Une détresse psychologique qu’Esther Colomier a souhaité mettre en avant afin d’alerter la population.

Si vous êtes victime de ballonnements, de maux de ventre ou de problèmes de digestion en général, vous pouvez tout à fait les soulager à l’aide de diverses méthodes. Voici donc tous nos conseils pour éviter ces désagréments :

  • Opter pour une alimentation riche en fibre insolubles : céréales complètes, fruits ou légumes à peau comestible, légumineuses, fruits secs…
  • S’hydrater suffisamment : le Pr Francesca Joly Gomez, gastroentérologue et co-auteure de Bien nourrir notre intestin (éditions Marabout) recommande de boire 1,5 litres d’eau par jour et même plus en cas de diarrhée
  • Boire des tisanes de plantes qui favorisent la digestion, telles que le fenouil, la verveine ou encore la camomille
  • Faire une balade après le repas, d’environ dix minutes, aiderait à la digestion des aliments, selon deux études publiées dans les revues BioMed Research International et World Journal of Clinical Cases
  • Miser sur les médecines douces comme l’homéopathie (Bryonia Alba 7 CH en cas de constipation accompagnée de douleurs abdominales) ou les remèdes naturels de grand-mère, comme le charbon végétal
  • Pratiquer une discipline qui permet de se détendre et d’alléger les symptômes, comme le yoga

Source: Lire L’Article Complet