Bernard Tapie, des nouvelles de son traitement : "Je serais mort sans ça"

A 77 ans, le médiatique touche-à-tout Bernard Tapie continue de se battre contre le cancer, lui qui est atteint à l’estomac et l’oesophage. Cobaye d’un traitement expérimental en Belgique, il a donné de ses nouvelles.

Où en est Bernard Tapie dans sa lutte contre la maladie ? En septembre 2017, il dévoilait souffrir d’un cancer de l’estomac. Depuis, sa santé joue aux montagnes russes et il est aussi touché à l’oesophage. L’homme d’affaires, comédien et ex-politicien, suit désormais un traitement en Belgique. Les dernières nouvelles sont encourageantes.

Depuis janvier 2020, Bernard Tapie est de son propre aveu le cobaye d’un traitement expérimental, à Louvain, entre les mains du docteur Van Cutsem. Il s’est longuement confié au site DH. “Je suis très content de parler à un Belge car je serais déjà mort si votre pays n’existait pas (…) Il y a trois stades pour le lancement d’un nouveau traitement sur le marché. Mon traitement est au deuxième stade. Il faudra attendre des résultats suffisants pour qu’il passe au troisième stade (…) En France, pour avoir la paix, les médecins refusent de vous soumettre à ce traitement. Mais si on ne l’avait pas mis en route, je ne serais certainement plus là pour vous en parler. Oui, je serais mort sans ça“, a-t-il ainsi confié.

Bernard Tapie se réjouit de la qualité des soins et du “sens du devoir” qu’il dit avoir trouvé à Louvain mais reconnait que ce traitement n’est pas de tout repos ! Il a ainsi vécu des “effets secondaires épouvantables” et “des moments très compliqués“. Mais, rassuré par les premiers résultats obtenus, il fait ainsi une grande annonce dans sa lutte contre le cancer : “La tumeur a pris un sale coup“. Voilà de quoi reprendre espoir. Pour espérer vaincre le crabe, il doit se rendre toutes les trois semaines en Belgique. Entre temps, il n’a pas manqué de prendre un peu de vacances et, en juillet, c’est notamment à Saint-Tropez qu’il avait posé ses valises avec sa femme Dominique.

Outre ses rendez-vous avec le corps médical, Bernard Tapie prépare aussi ses rendez-vous avec la justice dans le cadre du jugement en appel – à partir du 12 octobre – autour du dossier d’escroquerie dans l’affaire de de l’arbitrage Adidas-Crédit Lyonnais. En juillet 2019, il avait été relaxé et avait touché le pactole.

Source: Lire L’Article Complet