Bitcoin et crypto : la Chine rend illégales à 100% les transactions

C’est une décision peu surprenante après des mois de rejet. La Chine décide d’interdire toutes les transactions liées au Bitcoin mais pas que : les cryptomonnaies sont toutes concernées.

Après des mois à traquer les criminels, la Chine a pris une décision radicale. La People’s Bank of China annonce que le régulateur financier a statué : toute transaction liée au Bitcoin, et toutes les autres cryptomonnaies, est considérée comme « une activité financière illicite », 100% illégale. Le message explique que la devise numéro une du marché et l’Ethereum représentent ce que la Chine tente d’éradiquer. La banque chinoise définit les cryptomonnaies comme des monnaies virtuelles émises par des autorités non agréées, utilisant des technologies de cryptage, des comptes ou fonctionnalités similaires, et sont sous forme numérique. Ces devises n’ont pas le même statut que la monnaie légale et « ne peuvent pas circuler sur le marché ».

Les autorités chinoises mènent la guerre aux cryptomonnaies depuis 2017. Après plusieurs interdictions, le pays n’a pu empêcher l’émergence d’amateurs de ces monnaies virtuelles. 75% de l’extraction du Bitcoin dans le monde s’effectuait en Chine avant une répression majeure en 2021. Avec l’électricité bon marché produite dans des centres hydroélectriques, les entrepôts miniers sont devenus de plus en plus visibles. L’énergie a été coupée pour 26 d’entre elles dans le cadre de la répression contre les cryptomonnaies. Ce sont les préoccupations environnementales qui ont poussé les autorités chinoises à lancer cette croisade de plusieurs années. Sans oublier que le gouvernement pointe du doigt le blanchiment d’argent.

Source: Lire L’Article Complet