Ces autocuiseurs qui peuvent être dangereux

Dans son nouveau numéro, la revue 60 millions de consommateurs dresse une liste des modèles d’autocuiseurs susceptibles de provoquer de graves blessures. Certains utilisateurs en auraient d’ailleurs déjà fait les frais.

Restez informée

La cuisson à l’autocuiseur, ou Cocotte-Minute, repose sur le principe de cuisson à la vapeur sous pression. Cette technique permet de réduire drastiquement le temps de cuisson, donc de mieux préserver les qualités nutritionnelles des aliments. Bien qu’il soit devenu un véritable allié de la cuisine saine et rapide, ce mode de cuisson peut être responsable de nombreux accidents lorsqu’il ne répond pas à certaines normes de sécurité. Selon 60 millions de consommateurs, des milliers de personnes possèderaient, sans le savoir, des autocuiseurs défectueux. L’association dresse une liste de treize modèles d’autocuiseurs de neuf marques différentes faisant l’objet d’un rappel pour une défaillance du système de sécurité.

De nombreux accidents

Lorsqu’ils ne sont pas aux normes, certains autocuiseurs pourraient s’ouvrir alors qu’ils sont encore sous pression. Résultat, ils explosent et peuvent causer de graves brûlures. Dans son enquête, l’association livre les témoignages de deux utilisatrices qui en ont fait l’amère expérience. “À la fin de la cuisson, je tourne pour faire sortir la pression, puis je l’ouvre, sans résistance. Et là, il y a un grand boum, une explosion : la soupe brûlante est partout sur les murs, le sol, sur moi… Dieu merci, ma fille qui était à un mètre cinquante n’a rien reçu…”, témoigne Amira, gravement brûlée au cou, à la poitrine et aux bras. Une autre utilisatrice, originaire du Var, a elle aussi vu son appareil exploser début janvier. “Cette fois, heureusement, pas de blessé : le couvercle a atterri juste aux pieds de son mari, qui doit à ses vêtements épais de ne pas avoir souffert des projections brûlantes de liquide”, précise 60 millions de consommateurs. Ces accidents sont malheureusement loin d’être anecdotiques.

Treize modèles défectueux

Pour mettre en garde ces utilisateurs, pas toujours avertis, l’association dresse une liste de treize modèles ayant fait l’objet d’un rappel ces deux dernières années. Parmi eux, on retrouve certains autocuiseurs des marques Beka, Bäcken, Tower, Home ou encore Arthur Martin, soit des produits largement vendus. En revanche, aucune des grandes marques les plus connues (Seb, Lagostina, Sitram…) ne figure dans cette liste rouge.

Quelques conseils pour éviter les accidents

Pour écarter tous les risques, 60 millions de consommateurs rappelle quelques règles de sécurité. Tout d’abord, mieux vaut ne jamais remplir l’autocuiseur au-delà des deux tiers de sa capacité. Par ailleurs, les soupapes ne doivent en aucun cas être bouchées par des restes d’aliments. On pensera aussi à soigner l’entretien de son appareil. “Selon les modèles, le couvercle n’est pas prévu pour passer au lave-vaisselle, ou alors il peut l’être en ôtant le joint. Respectez les consignes figurant dans la notice”, rappelle l’association de consommateurs. Ce joint doit d’ailleurs être changé régulièrement pour garantir l’étanchéité de l’appareil. La cuisson sous vapeur demande ainsi une certaine vigilance.

Source: Lire L’Article Complet