Ces nouvelles mesures anti-Covid qui pourraient voir le jour

Couvre-feu dans les grandes villes, port du masque obligatoire à la maison, amende en cas de non-respect de la période d’isolement en cas de contamination : découvrez les nouvelles mesures anti-Covid qui pourraient voir le jour, lors de prochaines déclarations du gouvernement.

Restez informée

Suite à la mise en place d’un couvre-feu dans de nombreuses régions puis sur toute la France, suivi d’un nouveau confinement sur l’ensemble du territoire depuis le jeudi 29 octobre dernier, le ministre de la Santé, Olivier Veran, relève un “frémissement” dans les chiffres et “une forme de ralentissement” dans la progression du virus en France.

Mais rien n’est encore gagné, comme le précisent de nombreux experts, et de nouvelles mesures pourraient être prises par le gouvernement dans les prochains jours, afin de ralentir encore la circulation de la Covid-19 dans les foyers français.

La mise en place d’un couvre-feu dans les grandes villes ?

Parmi les nouvelles restrictions, on retrouve l’instauration d’un couvre-feu, dans de grandes villes comme Paris, qui pourrait être étendu à toute la région Île-de-France. Cette décision pourrait permettre de limiter davantage les déplacements à partir d’une certaine heure, et pousser certains services de livraison ou de vente à emporter, par exemple, à fermer plus tôt.

Cette mesure avait déjà été évoquée la semaine dernière, et pourrait cette fois-ci être mise en place dans certaines grandes métropoles, lors de nouvelles déclarations en fin de semaine.

Positif à la Covid-19 : une amende pour non-respect de la période d’isolement ?

La mise en place d’une amende en cas de non-respect de la période d’isolement d’une personne testée positive à la Covid-19 est également envisagée. Selon une information d’Europe 1, le gouvernement étudierait cette option, pour lutter contre la propagation du virus.

Certaines personnes contaminées par le virus ne respecteraient en effet pas la période d’isolement nécessaire pour éviter la transmission des germes, qui est de 7 jours à compter des premiers symptômes de la maladie.

D’autres pays, comme le Royaume-Uni, contrôlent déjà le respect de la quatorzaine et verbalisent les patients qui ne la respecteraient pas.

Le port du masque bientôt obligatoire à la maison ?

Le port du masque est devenu en quelques mois obligatoire dans tous les lieux publics, commerces, et même dans la rue et désormais dans les établissements scolaires pour les enfants à partir de 6 ans. Mais ce geste barrière fait débat : son efficacité contre le virus est remise en question par certains experts, tandis que des médecins militent pour l’adoption du masque au sein même des foyers, afin de protéger au maximum les proches d’une potentielle contamination.

À l’heure où le ton devrait se durcir, en cette seconde vague épidémique, cette option n’est donc pas totalement à écarter, même si elle est loin de faire l’unanimité, car jugée “extrême” et “déconnectée de la réalité”

Source: Lire L’Article Complet