Ces personnages tués car les développeurs en avaient marre d'eux

Ces personnages sont décidément increvables. Tellement que même leurs développeurs en ont eu marre à un moment donné ! Retour sur ces grands noms du jeu vidéo tués car beaucoup trop présents 

Parfois, un personnage de jeu vidéo apparaît très souvent. Trop souvent. Une situation poussant les développeurs à prendre des mesures drastiques pour leur propre santé mentale : tirer un trait dessus en lui offrant la mort. Dans la longue histoire de l’industrie vidéoludique, les cas sont nombreux. Suffisamment pour en sélectionner plusieurs ayant retenu notre attention. Et croyez-le : certains personnages sont très populaires, faisant figure de légende du gaming. Pourtant, à une période, les développeurs ne pouvaient vraiment plus les voir en peinture. Mais suffisamment tourné autour du pot, place au classement.

Lara Croft

Éreintés par le développement d’un épisode par an, les développeurs de chez Edios ont décidé de tuer Lara Croft dans Tomb Raider : La Révélation finale. L’opportunité pour ces derniers d’enfin se libérer d’une héroïne apparaissant partout, entre produits dérivés, collaboration avec le groupe U2, etc. Andy Sandham, l’un des membres de l’équipe, explique même avoir trinqué dans un bar avec les autres développeurs à la mort du personnage.

Desmond

Desmond a porté Assassin’s Creed pendant des années. Mais devant faire place à de nouveaux protagonistes, Ubisoft a décidé de lui offrir une mort héroïque. Une mort logique dans l’arc du personnage mais tout de même déroutante pour les joueurs du monde entier. Mais au moins, les développeurs ont enfin pu passer à autre chose.

Albert Wesker

Albert Wesker est apparu dans beaucoup de Resident Evil. Revenant d’entre les morts pour un rien, Capcom a donc décidé de le tuer définitivement. Dans le cinquième volet, le méchant tombe d’un volcan et se prend des tirs de lance-missiles dans la tronche. Albert Wesker est mort, enterré, et n’a plus été vu dans l’arc principal depuis 2009.

Solid Snake

Kojima a décidé de donner une dernière mission à Solid Snake dans Metal Gear Solid 4. Un personnage usé, vieillissant et les cheveux blancs. Pour aller de l’avant, le créateur a donc décidé de le faire mourir à la fin du jeu, hors champ. Solid Snake meurt dignement, un départ émouvant pour beaucoup de joueurs.

La franchise Fable

Celui-ci est… spécial. Peter Molyneux, pendant la promotion de Fable III, a décidé de dézinguer le précédent épisode. L’homme racontait que Fable II était mauvais, précipité, « avec plus de 67 000 bugs (…) 40% du contenu n’a pas été utilisé ». Si Microsoft a annoncé un nouvel épisode pour la Xbox Series X, Peter Molyneux a enterré sa franchise pendant des années.

Source: Lire L’Article Complet