Chair tendre : la série est-elle inspirée d’une histoire vraie ?

Dans Chair tendre, série diffusée ce vendredi 23 septembre sur France 5, le thème de l’intersexuation est abordé. Mais cette fiction récompensée est-elle inspirée d’une histoire vraie ?

Événement ce vendredi 23 septembre à 21 heures sur France 5 avec la diffusion du premier épisode de la série Chair tendre dans laquelle Angèle Metzger incarne Sacha, une fille née avec un corps intersexe, ni tout à fait fille, ni tout à fait garçon. Alors qu’elle intègre un nouveau lycée, la jeune femme va partir à la rencontre de son identité. Une quête qui va avoir des conséquences sur toute sa famille et notamment sur Pauline, sa soeur incarnée par Saül Benchetrit, qui va devoir trouver sa place dans cette nouvelle vie que Sasha impose à ses proches.

A l’occasion de la diffusion de Chair tendre, ce vendredi 23 septembre sur France 5, Télé Star vous propose de découvrir si cette série est inspirée, ou non, d’une histoire vraie. Et la réponse est non. Cette série récompensée du Prix de la meilleure série française au festival Séries Mania 2022 a été écrite et réalisée par Yaël Langmann et Jérémy Mainguy qui abordent le thème de la quête de l’identité sous un prisme nouveau, celui de l’intersexuation.

Yaël Langmann : "C’est le premier projet que j’ai écrit en 2012"

Dans les colonnes de Libération, Yaël Langmann, scénariste et réalisatrice de Chair tendre, explique que ce projet est toutefois lié à l’un de ses souvenirs personnels. "Quand j’étais au lycée, j’ai rencontré quelqu’un qui a découvert être en situation d’intersexuation, explique-t-elle. Cette personne, qui avait 17 ans et avait été élevée garçon, ne s’était jamais vraiment posé la question de son identité sexuelle. A la suite de cette annonce, qui a été à l’époque présentée comme une maladie, elle a eu un effondrement identitaire d’une violence inouïe. J’ai vu quelqu’un d’extrêmement à l’aise dans ses baskets, extraverti, fêtard, se replier complètement sur lui-même et perdre tous ses repères. A cette époque, ça m’a énormément interrogée : comment un tout petit tour d’écrou peut nous labelliser et effondrer complètement notre rapport au monde. Cette histoire m’a poursuivie à tel point que c’est le premier projet que j’ai écrit en 2012, avant même de devenir officiellement scénariste."

Source: Lire L’Article Complet