Clément Rémiens : "Je serai là pour soutenir Aurélie"

Présent à Lille, sa région, lors du dernier festival Séries Mania, Clément Rémiens s’est confié sur les menaces qui pèsent sur le couple qu’il forme avec Aurélie Pons, alias Salomé, dans Ici tout commence (du lundi au vendredi à 18 h 35 sur TF1).

Maxime et Salomé traversent à nouveau de grosses zones de turbulence dans Ici tout commence. Comment voyez-vous leur avenir ?

Clément Rémiens : Il y a du grabuge, c’est vrai, avec de grosses crises de jalousie de la part de Salomé. Elle ne supporte pas que Maxime et Ambre aient clairement des atomes crochus. Et Maxime va avoir beaucoup de mal à comprendre ses reproches.

La jalousie, est-ce un sentiment que vous comprenez dans la vie ?

(Silence.) La jalousie, ça peut être une preuve d’amour et, en même temps, un fléau qui ronge et détruit ceux qui l’éprouvent. Elle induit une volonté de contrôler l’autre, ce qui, pour moi, n’est pas bon dans un couple. C’est très délicat. Je vais peut-être attendre de me laisser pousser une longue barbe blanche avant de vous répondre !

Aurélie Pons figure cette année au casting de Danse avec les stars, comme vous en 2018. Vous êtes-vous autorisé à lui donner quelques conseils ?

Je ne me le serais jamais permis si elle ne me l’avait pas demandé. Je lui ai surtout dit de vivre l’aventure à fond et, bien sûr, qu’elle pouvait compter sur moi si elle avait des questions.

Vous connaissez l’état de fatigue engendré par des tournages au quotidien la semaine et des prestations dans DALS le week-end. Comment peut-elle arriver à gérer un tel investissement physique et émotionnel ?

Personnellement, je répétais mes "chorés" entre deux wagons, lors de mes allers-retours entre Sète (où il tournait Demain nous appartient, ndlr) et Paris. La vérité, c’est qu’on est dans le rush tout le temps. C’est aussi une chance car cela permet de ne pas trop réfléchir et, de fait, il n’y a pas de place pour le stress. Il faut y aller, un point c’est tout !

Source: Lire L’Article Complet