Confinement : attention à cette arnaque au colis !

Des SMS invitant les destinataires à régler des frais d’affranchissement pour pouvoir réceptionner un colis circulent de nouveau depuis quelques jours. Il s’agit d’une escroquerie.

Restez informée

“Nous avons essayé de vous livrer un colis mais il n’y a aucun affranchissement. Suivez les instructions”. Méfiez-vous de ce type de messages : de faux mails ou SMS circulent de nouveau actuellement, comme le signale la page Facebook de la gendarmerie de Haute-Loire. Les escrocs surfent sur la vague du reconfinement et des hausses de commandes en ligne en vue des fêtes de fin d’année pour envoyer ces fausses informations signées Chronoposte.

Numéro de téléphone et site presque vrais

Pour tromper les usagers, le numéro de l’expéditeur (3 80 04 pour certains, 3 86 05 pour d’autres), ressemble trait pour trait à celui de La Poste (3 80 02). Les escrocs envoient des mails aussi. Dans les deux cas, vous êtes invité à cliquer sur un lien. Inutile de vous rappeler qu’il ne faut évidemment pas le faire ! Ce dernier mène vers un site qui s’apparente à celui de La Poste mais qui ne l’est pas. D’ailleurs, en observant les détails, on remarque que l’URL du site en question n’est pas www.laposte.fr mais une adresse suspecte (exemples : cribest.com ou encore userportal.trackassist.cloud).

Tentative de phishing…

Le faux site vous indique que pour que votre colis soit expédié, vous devez acquitter des frais de port restants, 2,99 € actuellement, 4,95 € dans certains cas précédents… Les escrocs espèrent ainsi récupérer vos coordonnées bancaires lors de ce règlement en ligne. Les arnaques par mail ou par texto sont monnaies courantes aujourd’hui. C’est ce qu’on appelle du “phishing” ou “hameçonnage”. Et en récupérant vos coordonnées, les escrocs ne vous volent pas que quelques euros.

Face à cette nouvelle vague, La Poste rappelle qu’elle ne demande jamais aux consommateurs qui attendent un colis de payer quoi que ce soit, via un site en ligne ou par téléphone via un numéro surtaxé (commençant souvent par “08”). Si vous recevez un tel SMS ou mail, effacez-le immédiatement.

Quelques recommandations pour éviter les arnaques

Sur internet, l’imagination des escrocs est sans limite. Suivez nos conseils pour ne plus vous faire avoir.

– N’utilisez pas votre carte bancaire sur n’importe quel site. En cas de doute, vérifiez toujours l’URL du site. Vous pouvez vérifier au moment de l’achat que le site est sécurisé. Un “s” doit figurer après le “http” dans la barre d’adresse du site. Cette garantie est symbolisée par un petit cadenas fermé, en haut de la fenêtre de paiement.
– Repérez les fautes d’orthographe. Bien souvent, les pirates informatiques laissent échapper quelques coquilles. Soyez vigilant !
– Contactez la plateforme en question en cas de doute. Pour cet exemple précis, le destinataire du SMS frauduleux peut très bien contacter le service client de La Poste pour vérifier l’exactitude du message.
– Prenez le temps de lire les quelques lignes avant de cliquez et validez les conditions générales de vente ou d’utilisation.

Si vous pensez avoir été victime d’une escroquerie par phishing, signalez-le immédiatement sur la plateforme gouvernementale : www.cybermalveillance.gouv.fr.

Source: Lire L’Article Complet