Coronavirus : Un vaccin développé par les laboratoires Pfizer et BioNTech efficace à 90 % contre la Covid-19

Le laboratoire américain Pfizer, en collaboration avec BioNTech, a annoncé avoir trouvé un vaccin contre la Covid-19 efficace à 90 %. Une réelle avancée vers la fin de l’épidémie ?

Jeudi 28 octobre, Emmanuel Macron prenait la parole pour annoncer un nouveau confinement. Une mesure que le gouvernement a toujours voulu éviter, mais face à la montée rapide et dangereuse de la deuxième vague de Covid-19 – plus de 5000 cas par jour – le président français a dû se résoudre et déclarer une nouvelle quarantaine. L’objectif est clair : déclencher un ralentissement suffisant de l’épidémie pour permettre aux Français de passer des fêtes de fin d’année de manière sereine. Eh bien il semblerait que cet objectif puisse bientôt être atteint. Le laboratoire américain Pfizer et l’Allemand, BioNTech, ont en effet révélé avoir trouvé un vaccin “efficace à 90 %” contre le Coronavirus ajoutant que c’est un “grand jour pour l’humanité et la science”.

UPDATE: We are proud to announce, along with @BioNTech_Group, that our mRNA-based #vaccine candidate has, at an interim analysis, demonstrated initial evidence of efficacy against #COVID19 in participants without prior evidence of SARS-CoV-2 infection.

Le vaccin a été testé sur plus de 40 000 personnes dans six différents pays, dont les USA et l’Allemagne, qui ont chacune reçu une partie du génome du virus qui oblige le corps à développer des défenses immunitaires naturelles. Cette partie choisie et capable d’indiquer aux cellules comment réagir a ensuite été enrobée dans du lipide avant de leur être injectée. Les deux laboratoires précisent néanmoins qu’il faut inoculer deux doses à trois semaines d’intervalle pour atteindre les 90 % de protection. Face à ces résultats encourageants, Pifzer et BioNTech déclarent vouloir produire 50 millions de doses pour la fin de l’année et plus d’un milliard dans un an. Pour autant, il faudra attendre l’approbation des autorités sanitaires avant que des campagnes de vaccination à grande échelle ne puissent commencer.

Source: Lire L’Article Complet