Corse : Un couple homosexuel agressé violemment par 20 individus sans que les témoins ne réagissent

C’est une agression d’une extrême violence dont Mickaël et Benoît ont été victimes cette semaine en Corse. Retour sur les faits…

C’est un événement qui rappelle tristement la mort de Samuel Luiz assassiné début juillet en Espagne à cause de sa sexualité. Dans la nuit du 14 au 15 juillet, ce couple homosexuel français a été tabassé à Rogliano dans le cap Corse par une foule. “Un groupe de jeunes adolescents de 15 à 20 ans se moquent de nous et nous insultent de pédés. Il (un individu du groupe, ndlr) me montre une photo de quelqu’un qui pisse sur un drapeau arc-en-ciel. Je reste très calme et je lui dis que je suis moi-même homo. À ce moment, il sort sa croix et me dit que c’est contre-nature, a raconté Mickaël à nos confrères de Têtu. C’est à cet instant-là que la situation devient dangereuse pour le couple…

Autres images de Corse. Été 2021 : #LaGerbe et #LaHonte pic.twitter.com/lkXAQqQmvS

“On dansait juste avec mon mec, son frère, sa femme et sa sœur… On vient de se faire agresser en Corse par 20 personnes” https://t.co/xFNCQWLmNU

En quelques minutes, le ton monte et les 20 agresseurs se jettent sur les deux hommes devant une foule de villageois, spectateurs… “Ils ont sorti le pop corn”, explique Benoît. “J’ai pris cinq patates avant d’être coincé entre deux voitures avec 10 gars sur moi. Heureusement que je n’ai pas perdu connaissance, qui sait ce qui aurait pu se passer… est-ce que je serais encore en vie ?, ajoute-t-il. Alors que le couple est dans l’ambulance, ils expliquent entendre encore les villageois crier “péd**!”. Avec chacun le nez cassé et d’importantes contusions, les deux hommes se portent bien désormais, mais promettent qu’il y aura des “suites”… De son côté, le procureur de la République de Bastia a ouvert une enquête hier pour “violences en réunion avec ITT inférieure ou égale à huit jours” et “en raison de l’orientation sexuelle de la victime”. Meurtre en Espagne, agression en France et loi homophobe en Hongrie, l’Union européenne est encore loin d’une zone LGBTQIA+ friendly…

Source: Lire L’Article Complet