Covid-19 : combien de temps les anciens malades doivent-ils attendre avant de se faire vacciner ?

Vous avez été contaminé par la Covid-19 et vous souhaitez vous faire vacciner ? Face à cette situation particulière, un protocole de vaccination spécifique est préconisé par la HAS. A quel moment se faire vacciner ? Combien de doses sont nécessaires ? On fait le point.

Restez informée

Plus de 20 millions de Français ont reçu une première dose du vaccin contre la Covid-19. Une accélération de la campagne notamment due à l’ouverture de la vaccination aux plus de 50 ans, ou encore à tous les plus de 18 ans, qui peuvent désormais bénéficier des doses de sérum anti-Covid-19 non utilisées. Si une grande partie de la population peut aujourd’hui accéder au vaccin, qu’en est-il des personnes ayant déjà été infectées par le coronavirus ?

Covid-19 : attendre au moins 3 mois après l’infection pour se faire vacciner

On le sait : après avoir été contaminé, l’organisme produit des anticorps conférant une certaine protection contre la Covid-19. D’après les derniers travaux menés sur le sujet, l’immunité conférée par une infection à la Covid-19 pourrait durer plusieurs mois. C’est notamment ce que révèle une nouvelle étude parue dans la revue Nature Communications. Les anticorps resteraient dans le sang au moins huit mois après une infection au coronavirus et ce, “indépendamment de la gravité de la maladie, de l’âge des patients ou de la présence d’autres pathologies”.

De son côté, la Haute Autorité de Santé (HAS) indique que les personnes ayant contracté la Covid-19 “doivent être considérées comme protégées pendant au moins trois mois par l’immunité post-infectieuse”. Elles doivent ainsi attendre au moins ce laps de temps pour se faire vacciner. La HAS recommande néanmoins de réaliser le vaccin dans un délai proche de 6 mois.

Une seule dose de vaccin pour les anciens malades de la Covid-19

Après cette première injection, une seconde dose de vaccin est-elle nécessaire ? La Haute Autorité de Santé (HAS) recommande une seule dose de vaccin aux personnes ayant déjà contracté la Covid-19. “La première dose de vaccin agit comme un rappel, rendant la seconde dose superflue”, expliquait en mars dernier Viviana Simon, co-auteure d’une étude sur le sujet parue dans le New England Journal of Medicine.

Cependant, il existe deux exceptions :

  • les personnes immunodéprimées doivent être vaccinées avec les deux doses de sérum, après un délai de trois mois après l’infection au coronavirus ;
  • les personnes contaminées par la Covid-19 après une première dose de vaccin doivent recevoir la seconde dose dans un délai de trois à six mois après l’infection.

A lire aussi :

⋙ Vaccination des personnes “non prioritaires” : comment réussir à trouver un rendez-vous en ligne ?

⋙ Vaccin contre la Covid-19 : les enfants seront-ils concernés ?

⋙ Vaccin contre la Covid-19 : gare à ce faux site qui imite la plateforme “Vite Ma Dose”

Source: Lire L’Article Complet