Covid-19 : de la compote et du coca positifs à un test antigénique, comment l’expliquer ?

Les tests antigéniques permettent de détecter les antigènes fabriqués par le coronavirus. Depuis plusieurs semaines, des publications largement relayées sur les réseaux sociaux assurent que les tests antigéniques ne sont pas fiables, car le résultat de ces tests sur une compote de pomme et une boisson gazeuse aurait été positif au virus. On fait le point.

  • FEMME ACTUELLE – “Victor” Kouchner porte plainte pour la première fois contre son beau-père Olivier Duhamel

    Femme Actuelle

  • FEMME ACTUELLE – 3e confinement : pourquoi Emmanuel Macron joue la montre… et hésite entre trois scénarios

    Femme Actuelle

  • FEMME ACTUELLE – Johnny Hallyday : les confidences de Sylvie Vartan sur leur petit-fils Cameron, un "colosse" d'1,80 mètre

    Femme Actuelle

  • FEMME ACTUELLE – Marie-Ange Nardi : ses confidences émouvantes sur son mari et son fils de 17 ans

    Femme Actuelle

  • FEMME ACTUELLE – Bernard Tapie : le drame de la mort de sa première épouse qui a bouleversé sa famille

    Femme Actuelle

  • FEMME ACTUELLE – François Hollande et Ségolène Royal sont grand-parents pour la deuxième fois – PHOTO

    Femme Actuelle

  • FEMME ACTUELLE – Épilation et maquillage des sourcils pour rajeunir le regard

    Femme Actuelle

  • FEMME ACTUELLE – “Attends ce soir…” : une candidate des “Z’amours” découvre que son mari lui a menti en pleine émission !

    Femme Actuelle

  • FEMME ACTUELLE – Carole Bouquet : cette raison pour laquelle elle a commencé à "parler aux arbres"

    Femme Actuelle

  • FEMME ACTUELLE – Les astuces pour que votre bébé arrête la tétine ou le pouce

    Femme Actuelle

  • FEMME ACTUELLE – 5 astuces avec du film alimentaire

    Femme Actuelle

  • FEMME ACTUELLE – Un reconfinement bientôt annoncé ? La réponse de Jean Castex

    Femme Actuelle

  • FEMME ACTUELLE – Aurélie Vaneck (“Plus belle la vie”) annonce la mort de son père dans un touchant message

    Femme Actuelle

  • FEMME ACTUELLE – Dorothée, bientôt de retour à la télé ? Les révélations du producteur Jean-Luc Azoulay

    Femme Actuelle

  • FEMME ACTUELLE – Accusé de viol, Luc Besson est placé sous le statut de témoin assisté

    Femme Actuelle

  • CUISINE ACTUELLE – Madeleines parfaites

    Femme Actuelle


  • FEMME ACTUELLE – “Victor” Kouchner porte plainte pour la première fois contre son beau-père Olivier Duhamel
    FEMME ACTUELLE – “Victor” Kouchner porte plainte pour la première fois contre son beau-père Olivier Duhamel


    Femme Actuelle


  • FEMME ACTUELLE – 3e confinement : pourquoi Emmanuel Macron joue la montre… et hésite entre trois scénarios
    FEMME ACTUELLE – 3e confinement : pourquoi Emmanuel Macron joue la montre… et hésite entre trois scénarios


    Femme Actuelle


  • FEMME ACTUELLE – Johnny Hallyday : les confidences de Sylvie Vartan sur leur petit-fils Cameron, un "colosse" d'1,80 mètre
    FEMME ACTUELLE – Johnny Hallyday : les confidences de Sylvie Vartan sur leur petit-fils Cameron, un "colosse" d'1,80 mètre


    Femme Actuelle

VIDÉO SUIVANTE

On le sait tous : les tests antigéniques, proposés face à l’engorgement des laboratoires et la stratégie de dépistage massif mise en place, sont un peu moins fiables que les tests PCR. Mais cela signifie-t-il qu’ils ne sont pas efficaces ? C’est la question que de nombreuses personnes se posent.

Covid-19 : un test antigénique positif après un contact avec un soda

Le lundi 25 janvier, une vidéo montrant un pharmacien en train de verser quelques gouttes de Coca-Cola sur un test antigénique a été partagée plus de 40.000 fois sur Facebook. En cause ? Le résultat du test : “Voilà, le test au coca est positif (…) Incroyable, in-cro-yable. Je sais vraiment pas quoi vous dire. C’est fou, c’est fou. Donc comment le comprendre ? Je ne sais pas. Mais bon, au moins vous le savez, maintenant”, a déclaré le professionnel de santé.

Cette vidéo a rapidement fait le tour des réseaux sociaux et a été reprise par de nombreuses personnes qui dénoncent l’inefficacité des tests antigéniques. Contacté par l’Agence France Presse, le pharmacien a expliqué que cette vidéo est partie d’une blague. “On déconnait entre potes. Je l’ai faite parce que plein de patients à moi me disent ‘Oui, il paraît que si on boit du coca on a le Covid’ (…) J’ai fait le test et je l’ai envoyé à un groupe comme ça et puis ils ont dû l’envoyer à des amis à eux et c’est parti comme ça”, a-t-il précisé à l’AFP. Dès le 26 janvier, le pharmacien a publié une rectification en expliquant que cette vidéo est seulement une farce entre amis et qu’elle n’affecte en rien la fiabilité des tests antigéniques.

Je vous conseille vivement cette vidéo de quelques bords que vous soyez 👍

Le test utilisé pour cette “expérience” est un test antigénique Covid-Viro de l’entreprise française AAZ. Fabien Larue, le directeur général d’AAZ, a expliqué pourquoi le test a été positif au contact du Coca-Cola. “C’est simplement l’acidité du liquide qui dégrade le test, qui détruit ses composants, et c’est cette acidité qui va induire la réaction non spécifique que l’on voit. Vous pouvez mettre du jus de citron, du décapant, toute solution acide, ça fera la même chose, ça pète le test“, a-t-il détaillé à l’AFP.

Le test doit impérativement être utilisé avec un réactif d’extraction [ce qui n’est pas le cas dans la vidéo], qui est fourni dans le kit et qui est indispensable. Il a un rôle crucial parce qu’il permet d’équilibrer le pH de la réaction, ce qui garantit la performance du test“, a ajouté Fabien Larue.

Covid-19 : une compote de pomme et une boisson gazeuse positives à un test antigénique

Pendant une session au Parlement national européen, le 10 décembre dernier, Michael Schnedlitz a aussi voulu démontrer l’inutilité des tests antigéniques. Pour cela, il a versé une goutte de Coca-Cola à l’aide d’un écouvillon sur la bandelette d’un test antigénique. D’après le député autrichien, le test antigénique affiche un résultat positif. Il en conclut que ce type de test est inefficace. Cette vidéo, publiée sur Facebook par le député et sur YouTube par son parti politique, a été visionnée par des milliers de personnes ces derniers jours. Elle n’est pas la seule à avoir indigné les internautes.

Une autre vidéo partagée sur les réseaux sociaux prétend également démontrer le manque de fiabilité des tests antigéniques. Dans cette dernière, une personne imbibe un écouvillon d’une compote de pomme étiquetée en allemand et en dépose sur la bandelette d’un test antigénique. “La compote de pomme a été testée positive au coronavirus…”, indique l’auteure de la vidéo dans la légende de la publication.

Une boisson gazeuse peut-elle réellement être testée positive à la Covid-19 ?

Selon Dialab GMBH, le fabricant du test antigénique utilisé par Michael Schnedlitz, le député autrichien n’a pas réalisé le dépistage correctement. “L’échantillon n’a pas été trempé dans une solution tampon. Lors d’un test correctement effectué, l’échantillon est d’abord plongé dans une solution qui maintient la valeur du pH constante. Si vous appliquez l’échantillon (dans le cas présent, le Coca-Cola, qui a un pH de 2,5) sur la bandelette, comme le député l’a fait, sans utiliser la solution dans le processus, vous détruisez la protéine anticorps du test, qui réagit au virus. (…) La marque positive devient visible”, a détaillé dans une publication sur Facebook Dialab GMBH.

Le fabricant du produit a précisé que le test antigénique aurait été négatif s’il avait été réalisé correctement, “comme décrit dans la notice”. Afin d’en apporter la preuve, Dialab GMBH a publié une vidéo sur Facebook, dans laquelle une personne reproduit l’expérience avec du Coca-Cola, mais sans oublier de plonger l’écouvillon dans une solution tampon. “Le résultat est négatif, comme vous pouvez le voir dans la vidéo. Ces tests doivent toujours être effectués par le personnel hospitalier ou par des personnes formées pour éviter de tels résultats et représentations”, a souligné le fabricant.

Covid-19 : comment expliquer que le test antigénique a affiché un résultat positif pour de la compote de pomme ?

Le test antigénique utilisé pour tester la compote de pomme est celui de l’entreprise MEDsan. Il fonctionne comme un test de grossesse. En clair, si deux barres sont visibles au niveau de la lettre C et de la lettre T, le résultat est positif. En revanche, si une seule bande apparaît uniquement au niveau de la lettre C, le résultat est négatif. Si un trait se dessine au niveau de la lettre T, cela indique que le test est invalide.

Contrairement au député autrichien, l’auteur de la vidéo n’a pas oublié de diluer la substance extraite dans une solution tampon. Mais a-t-il bien interprété le résultat ? L’individu a écrit en légende que le dessert est positif à la Covid-19. Cependant, certains internautes se sont aperçus en regardant la vidéo qu’une seule barre est visible au niveau de la lettre C, ce qui signifie que le résultat est négatif.

D’autres ont observé un léger trait au niveau de la lettre T. “L’intensité de la couleur de la ligne de test (T) peut varier en fonction de la concentration d’antigènes présents dans l’échantillon. Par conséquent, toute nuance de couleur de la ligne de test (T) doit être considérée comme positive”, peut-on lire dans la notice de l’entreprise MEDsan.

Le fabricant a expliqué aux Observateurs de France 24 que le résultat perceptible dans la vidéo est bel et bien positif. Après avoir été contactée par l’AFP, l’entreprise a réalisé ses propres expériences pour tenter d’obtenir ce résultat. Selon l’agence, deux employés ont testé un désinfectant à base d’alcool, de la confiture de fraise, du nettoyant pour vitre, des pommes et du jus de pomme. Le désinfectant s’est avéré positif à la Covid-19. Le test antigénique a aussi affiché un faible résultat positif pour la confiture de fraise, comme pour la compote de pomme.

Selon la société MEDsan, ces résultats ne remettent pas en cause l’efficacité et la fiabilité des tests antigéniques. “Notre tâche est de nous assurer que le test fournit des résultats fiables chez l’homme. L’appliquer à des produits alimentaires ne signifie pas qu’il y a un doute sur sa validité pour détecter le Sars-CoV-2”, a expliqué à l’AFP l’entreprise MEDsan.

À lire aussi :

⋙ Tests antigéniques ou PCR, quarantaine préventive : comment être sûr de ne pas contaminer sa famille à Noël ?

⋙ Tests antigéniques : 6 choses à savoir sur ces nouveaux dépistages ultra-rapides

⋙ Dépistage massif : 6 questions que l’on se pose sur cette stratégie testée dès ce lundi

Source: Lire L’Article Complet