Covid-19 : peut-on recevoir une troisième dose si on est cas contact ?

Depuis le mois de septembre, les plus vulnérables et les personnages âgées sont invités à effectuer une troisième injection. Mais peut-on recevoir cette dose de rappel si on est cas contact ? On vous répond.

Restez informée

La « guerre » contre le Covid-19, annoncée par Emmanuel Macron en mars 2020, est loin d’être terminée. Alors que le taux d’incidence repart à la hausse, la campagne de rappel vaccinal bat son plein. À ce stade, 3,2 millions de Français (sur les 6,8 millions éligibles) ont reçu une troisième dose, selon le dernier bilan du ministère des Solidarités et de la Santé*.

Les personnes concernées vaccinées aux sérums Pfizer ou Moderna peuvent donc recevoir une troisième piqûre six mois après la deuxième. Celles ayant eu du Janssen (dose unique) peuvent y prétendre quatre semaines après la première injection.

Peut-on se faire vacciner si on est cas contact ?

Le dépistage n’est pas obligatoire avec le vaccin. Si vous avez le moindre doute, mieux vaut toutefois effectuer un test antigénique et/ou RT-PCR avant toute injection pour écarter les risques. « Si une personne est cas contact, la vaccination doit être repoussée et un test réalisé pour confirmer ou non une infection. Si le test est négatif, la vaccination pourra alors avoir lieu », peut-on lire sur le site du ministère des Solidarités et de la Santé. C’est valable pour les première, deuxième et troisième doses.

Les règles à respecter si on est vacciné et cas contact

Si votre schéma vaccinal est complet et que vous êtes cas contact, vous n’êtes pas dans l’obligation de respecter un isolement strict. En revanche, mieux vaut conserver les gestes barrières et limiter vos interactions sociales afin de ne pas transmettre le virus. Vous devez effectuer un test de dépistage immédiatement puis un nouveau sept jours après le dernier contact avec une personne positive. On le rappelle, le vaccin réduit les risques de formes graves mais ne vous empêche ni de contracter ni de transmettre le coronavirus.

Que faire si mon test est positif au Covid-19 ?

Les patients ayant contracté la Covid-19 postérieurement à leur premier schéma vaccinal ne doivent pas se voir proposer de dose de rappel. « Cette question devra donc être posée systématiquement lors de l’entretien préalable à la vaccination », peut-on lire dans un document du ministère de la Santé à destination des professionnels de santé en date du 27 août dernier.

*Source : chiffres du ministère des Solidarités et de la Santé, 4 novembre 2021

Source: Lire L’Article Complet