Covid-19 : Plus de 300 lycéens ont fêté la fin des épreuves écrites du bac, sans masque ni distanciation sociale au bois de Boulogne

Un ras-le-bol des jeunes Français qui ont voulu célébrer la fin de leurs épreuves écrites du baccalauréat.

Si les lycéens ont vu leur année quelque peu perturbée, ils n’ont pas échappé à l’épreuve écrite de philosophie. À sa sortie, après avoir pour certains répondu à la question “Sommes-nous responsables de l’avenir?”, les étudiants ont voulu fêter la fin des épreuves écrites du baccalauréat. C’est au bois de Boulogne, dans le 16e arrondissement de Paris, que plusieurs centaines d’entre eux se sont réunis et certains ont même apporté du matériel… Selon deux participants, un DJ set a été installé pour donner un peu de piquant à la fête. Au départ ils étaient 50, à la fin 300, et ce, sans masque ni distanciation sociale

????????????PARIS – Les forces de l’ordre sont intervenues au bois de Boulogne, ce jeudi en fin d’après-midi, pour disperser une fête qui rassemblait plusieurs centaines de jeunes (@ClementLanot). pic.twitter.com/nusDVFVv1A

Les jeunes fêtards sont eux-mêmes étonnés : “Au début on était peut-être 50, et à la fin on s’est retrouvés à 300 ou 400”, explique un des participants à nos confrères du Parisien. “On ne savait pas que ça allait prendre une telle ampleur !”, rajoute l’un de ses amis. Contrairement à la fête sauvage de Lyon, fin mars dernier, les forces de l’ordre sont intervenues pour faire cesser les festivités. C’est dans le calme que les 300 lycéens ont été invités à se disperser en petit groupe et ramasser leur matériel de musique. Une année scolaire difficile pour les jeunes Français, qui devrait toutefois être meilleure à la rentrée prochaine…

Source: Lire L’Article Complet