Covid-19 : pourquoi le retour du froid augmente les risques de propagation du virus

L’été est bel et bien terminé. Face à l’arrivée du froid, de nouvelles craintes font leur apparition, car le coronavirus car ce phénomène pourrait favoriser la circulation du coronavirus. Explications.

Restez informée

“L’augmentation de la température et de l’humidité diminue expérimentalement la survie du SARSCoV-2”. C’est ce qu’explique Santé Publique France dans une synthèse publiée en juillet dernier. Mais depuis le mardi 22 septembre, l’été est terminé et fait resurgir de nouvelles inquiétudes. Et pour cause : le retour du froid pourrait augmenter les risques de propagation du virus.

Si de précédents travaux ont mis en lumière le fait que le froid était propice au développement d’autres coronavirus, chacun d’entre eux est différent. Cependant, d’autres facteurs tels que les comportements humains pourraient être favorable à la propagation du SARS-CoV-2 durant l’hiver.

Covid-19 et froid : un cocktail dangereux ?

Plusieurs raisons pourraient expliquer ce phénomène. Pour commencer, les virus sont sensibles aux UV. De précédentes études menées sur l’épidémie de syndrome respiratoire aigu sévère (SRAS) apparue en 2004 avaient ainsi démontré que l’inactivation de ce coronavirus par les rayonnements ultraviolets était possible.

Autre explication : lorsque le froid fait son grand retour, les terrasses sont désertés au profit de lieux confinés. Or, “on sait que les aérosols sont rapidement dispersés en extérieur (…) Le problème de l’hiver, c’est qu’on va avoir tendance à quitter les terrasses et s’enfermer sans aération”, explique au Parisien Yves Gaudin, virologue à l’Institut de biologie intégrative de la cellule (I2BC) de Paris-Saclay.

Covid-19 : comment limiter les risques lorsqu’il fait froid ?

Pour limiter les risques de propagation du virus en hiver, il est notamment conseillé de :

  • ne pas abuser du chauffage, qui a tendance à assécher les muqueuses et dont à les rendre potentiellement plus sensibles aux virus ;
  • aérer son domicile plusieurs fois par jour, car “le renouvellement de l’air est important pour se protéger contre ces infections virales”, rappelle le professeur Yves Buisson, membre de l’Académie nationale de médecine, Franceinfo ;
  • être particulièrement vigilant lorsque l’on porte des gants, car cela favorise certains gestes risqués, comme le fait de porter ses mains à son visage. “On a tendance à toucher toutes les surfaces, à se croire dans une situation de protection et à omettre plus facilement de se laver les mains, détaille sur Franceinfo le Dr Benjamin Davido, infectiologue.

A lire aussi :

⋙ “Bulle sociale” et Covid-19 : quelle est cette stratégie limitant les contacts à quelques proches ?

⋙ Covid-19 et grippe : contracter les deux maladies en même temps peut être très dangereux

⋙ Covid-19 : l’analyse des eaux usées montre que le virus circule autant qu’en mars

Nos meilleurs conseils chaque semaine par mail pendant 2 mois.
En savoir plus

Source: Lire L’Article Complet