Covid-19 : qui peut être vacciné et avec quel vaccin ?

Le ministre de la santé Olivier Véran a annoncé ce dimanche le début de la campagne de vaccination pour les plus de 55 ans, tout comme les premières livraisons du vaccin Johnson & Johnson, prévues ce lundi. Parce qu’il n’est pas toujours facile de s’y retrouver, on fait le point sur les vaccins disponibles selon votre profil.

La campagne de vaccination en France s’accélère. Plus de trois mois après son lancement, environ 3 700 000 Français ont officiellement reçu les deux doses nécessaires pour être protégés de la Covid-19. En France, quatre vaccins sont autorisés : Pfizer/BioNTech, Moderna, AstraZeneca et Johnson & Johnson, le dernier en date à avoir a obtenu le feu vert, le 12 mars. Une première livraison de « 200 000 doses » de ce vaccin américain est attendue ce lundi, avec « une semaine d’avance », a déclaré Olivier Véran dans le « Journal du Dimanche ». Il sera accessible à tous, à partir de 55 ans, sans conditions.  

Pfizer et Moderna, qui doivent être stockés dans des super-congélateurs, sont disponibles uniquement dans des centres de vaccination (hôpitaux, Ephad, centres de vaccination anti-covid). Le vaccin AstraZeneca, lui, peut être conservé dans des frigos classiques. C’est pourquoi il est administré par des médecins généralistes dans leur cabinet, par des médecins d’entreprise sur les lieux de travail, et par des pharmaciens. Le vaccin Johnson & Johnson peut lui aussi être conservé à des températures de réfrigérateur standard durant trois mois et sera administré dans les pharmacies, les cabinets médicaux et infirmiers, ce qui facilitera sa distribution. Il est également unidose, contrairement aux trois autres vaccins autorisés dans l’Hexagone. Le traitement Johnson & Johnson fait actuellement l’objet d’une enquête de l’Agence européenne des médicaments sur des cas de caillots sanguins. 

Les conditions d’accès à ces vaccins sont multiples. Pour mieux s’y retrouver, voici un état des lieux selon votre profil.   

Lire aussi >> La vaccination gérée en « bon père de famille » : l’expression d’Olivier Véran fâche 

VOUS AVEZ MOINS DE 18 ANS  

Pour le moment, les moins de 18 ans ne peuvent pas se faire vacciner. Les vaccins actuellement disponibles sont réservés aux adultes. Des essais cliniques concernant les enfants sont actuellement menés par les laboratoires.  

VOUS AVEZ ENTRE 18 ET 54 ANS  

Vous êtes en bonne santé et à un poste qui ne vous expose pas à un risque élevé de contamination ?  

Pour le moment, vous ne faites pas partie du public prioritaire pour recevoir un vaccin.   

Vous avez une pathologie qui vous expose à un risque de forme grave de Covid-19 ou vous êtes porteur d’un handicap ?   

Dans le premier cas, si vous avez une pathologie à très haut risque, vous pouvez vous faire vacciner avec le vaccin Pfizer/BioNTech ou Moderna dans un centre de vaccination sur prescription de votre médecin. Si vous souffrez de comorbidités, vous avez accès aux vaccins Pfizer, Moderna et Johnson & Johnson sur prescription médicale uniquement si vous avez entre 50 et 54 ans

Vendredi 16 mars, la Haute autorité de santé (HAS) a rendu un nouvel avis sur d’éventuels risques associés à la prise du vaccin Astra Zeneca. Elle prend en compte des cas, rares, de troubles de la coagulation chez les jeunes. Le vaccin AstraZeneca, qui avait initialement été réservé aux moins de 65 ans en France, est désormais fléché vers les « 55 ans et plus ». Si vous avez moins de 55 ans et avez déjà eu une première dose d’AstraZeneca, la seconde dose devra vous êtes délivrée sous forme de vaccin ARN (Pfizer ou Moderna). 

Si vous être porteur d’un handicap et que vous êtes hébergé en maison d’accueil spécialisée ou dans un foyer médicalisé, vous pouvez être vacciné au sein de votre centre d’hébergement. Pour le moment, les personnes handicapées vivant à leur domicile ne sont pas encore prioritaires, sauf si elles ont également un facteur de risque tel que la trisomie 21.  

Vous êtes professionnel de santé, aide à domicile ou sapeur-pompier ?  

Vous pouvez bénéficier du vaccin Pfizer/BioNtech ou Moderna. Il peut vous être administré dans un centre de vaccination ou sur votre lieu de travail. 

VOUS AVEZ ENTRE 55 ET 70 ANS 

Vous êtes en bonne santé ?   

Vous pouvez désormais vous faire vacciner, quel que soit votre état de santé, dès lors que vous êtes âgé de 55 ans minimum. Les deux vaccins proposés sont AstraZeneca et Johnson & Johnson.  

Vous avez un facteur de risque ou un handicap ?   

Dans le premier cas, vous pouvez être vacciné avec les produits Pfizer/BioNTech ou Moderna dans un centre de vaccination avec une prescription de votre médecin traitant. Vous pouvez également être vacciné avec AstraZeneca, chez votre médecin traitant, dans l’hôpital qui vous suit pour une maladie chronique ou en pharmacie.  

Jusqu’ici écartées de la vaccination avec l’AstraZeneca, les personnes entre 65 et 75 ans atteintes de comorbidités peuvent désormais être vaccinées avec le vaccin britannique. La Haute autorité de santé a rendu un avis favorable à la suite d’une étude écossaise dont les résultats préliminaires semblent révéler une efficacité remarquable du vaccin sur les formes graves de Covid-19, même si la personne a plus de 65 ans.  

Si vous êtes en situation de handicap, vous pouvez vous faire administrer le vaccin dans votre centre d’hébergement.  

Vous êtes professionnel de santé, aide à domicile ou sapeur-pompier ?    

Vous pouvez bénéficier du vaccin Pfizer/BioNtech ou Moderna. Il peut vous être administré dans un centre de vaccination ou sur votre lieu de travail. 

VOUS AVEZ PLUS DE 70 ANS   

Vous pouvez toujours vous faire vacciner avec les vaccins Pfizer/BioNTech ou Moderna, quel que soit votre état de santé ou votre lieu de résidence sur le territoire français. La vaccination a lieu en centre de vaccination, ou au sein de l’établissement d’hébergement si vous résidez en Ehpad. Selon une directive ministérielle datant du 2 mars, si vous êtes âgé de plus de 75 ans, vous pouvez désormais également être vacciné avec l’AstraZeneca.  

VOUS AVEZ DÉJÀ EU LE VIRUS  

En outre, le ministre de la Santé a annoncé qu’une seule dose du vaccin Moderna ou Pfizer/BioNTech sera suffisante pour les personnes qui produiront un test PCR ou une sérologie positive.  

Source: Lire L’Article Complet