Cyberpunk 2077 : L'intrigue d'un futur DLC se situerait en Corée

Une nouvelle fuite parle de l’intrigue d’un futur DLC de Cyberpunk 2077. Selon cette information relayée par ScreenRant, ce contenu additionnel se situerait à Busan, en Corée. On prend des pincettes.

Personne n’ira dire le contraire. Si Cyberpunk 2077 reste un bon jeu, son lancement était désastreux. Entre les bugs, promesses non tenues et versions bâclées (pour les PS4 et Xbox One), CD Projekt s’est mangé un bon shitstorm. Depuis, le studio polonais retape son jeu, annonçant un gros programme pour les mois à venir. Car pour l’entreprise, il s’agit de se refaire une image et pour cela, quoi de mieux que des DLC gratuits ? Une future fuite parlait de ces extensions à venir mais aujourd’hui, ScreenRant partage une nouvelle information. On apprend que le premier contenu additionnel se déroulait en Corée. Plus précisément dans la ville de Busan.

La Corée comme destination pour l’intrigue d’un futur DLC de Cyberpunk 2077 ?

Si Night City est une ville agréable à parcourir, de nouvelles zones seraient bienvenues. Et selon une récente fuite, l’intrigue d’un DLC se situera à Busan, en Corée. Ajouter une ville coréenne s’apparente à un gros changement pour Cyberpunk 2077 puisque les joueurs pourraient sortir de l’unique lieu du jeu. Rappelons que dans le lore du titre, Busan est fantomatique. Immense ville accueillant 4 millions de personnes à l’époque, l’endroit s’est vidé suite à la diffusion accidentelle d’un virus horrible par la corporation Militech. Le lieu a été mis en quarantaine. En revanche, on apprend que des signes de vie ont été retrouvés 50 ans après ce confinement forcé. Busan, une nouvelle carte pour les joueurs ? La promesse est belle.

Que CD Projekt ajoute une nouvelle carte serait peu surprenant. Le studio l’a déjà fait dans le passé avec son plus gros hit, The Witcher 3 : Wild Hunt. Offrir aux joueurs la possibilité d’arpenter les rues d’une ville fantôme coréenne est alléchant. On pourrait même profiter de nouvelles mécaniques de gameplay mais surtout de vêtements supplémentaires. Après tout, Cyberpunk 2077 propose des tenues plutôt chouettes, très cyberpunks (logique). Sans oublier que sortir des limites de Night City permet de développer un lore à la hauteur des jeux de rôle dont provient le titre : Cyberpunk 2013 (1988) Cyberpunk 2020 (1990) et Cyberpunk V3.0 (2005).

Source: Lire L’Article Complet