Demain nous appartient : Solène Hébert éprouvée par le tournage de sa nouvelle intrigue

Après deux ans et demi de vie commune ponctués de hauts et de bas, le couple de fiction que forment Solène Hébert (Victoire) et Mayel Elhajaoui (Georges) va traverser une épreuve traumatisante. Retrouvez Demain nous appartient du lundi au au vendredi à 19 h 10 sur TF1.

Tout a commencé par une énorme fatigue. Et puis Victoire est tombée. Littéralement. Des examens médicaux ont conclu que la seule chose capable de la sauver était une transplantation cardiaque. Grâce à la magie du feuilleton quotidien, l’intervention s’effectue dans un délai record mais à son réveil, Victoire manifeste des troubles. Victime de visions, elle se sent en danger. Se pourrait-il que l’âme et l’histoire de la personne dont on lui a transplanté le cœur influencent son comportement ? Après avoir découvert l’identité du donneur, elle demande à Sara et Roxane d’enquêter sur lui pour en avoir… «le cœur net». Aucune d’elles n’imagine le danger qui rôde. Georges, quant à lui, reste perplexe face à sa chérie, qu’il ne reconnaît plus.

 »Il va y avoir une césure avec Georges »

Télé Star: Comment les auteurs ont-ils amorcé l’intrigue où plonge Victoire ?

Solène Hébert : Ça a commencé avec l’intrigue autour de la mort de Clément. Victoire est fatiguée, elle a une sorte de rhume. Des tensions apparaissent entre elle et Georges, il ne la croit pas quand elle avance l’hypothèse que Laëtitia pourrait être responsable de ce qui est arrivé à son fils.

À quoi se confronte Victoire après cela ?

À quelque chose de grave. Elle s’écroule, son cœur est très faible. Samuel lui sauve la vie. Mais elle est médecin et elle sait lire des analyses. Elle comprend que sans transplantation, elle ne survivra pas. J’ai joué des scènes de grandes émotions, notamment avec Mayel Elhajaoui. Je suis allée dans des registres très divers, l’angoisse, la terreur… que je n’avais pas encore explorés avec ce personnage.

Où tout cela va-t-il la mener ?

Après la greffe, elle se réveille tendue, terrorisée par les premières visions qui l’assaillent. Elle "voit" un homme dans sa chambre. Elle ne sait pas dessiner mais se met à dessiner frénétiquement une femme qui lui est inconnue. Elle pense devenir folle.

Sur qui va-t-elle pouvoir compter ?

Samuel est très présent. Il lui parle de la théorie de la mémoire cellulaire, et ainsi Victoire va chercher à retrouver son donneur. Pour ne pas plonger, elle a besoin de savoir ce qui vibre en elle.

Georges va-t-il l’aider ?

Non, c’est le problème. Dans l’intrigue précédente, il n’avait pas adhéré à sa thèse contre Laëtitia et là encore, il ne la croit pas. Elle va trouver de l’aide auprès de Roxane et Sara. Après une épreuve comme l’opération et les visions qui la terrifient, elle aurait aimé pouvoir compter sur lui. Il va y avoir une césure avec Georges.

Comment va-t-elle ressortir de cette épreuve ?

Victoire ne sera plus la même. Entre le départ de sa famille, sa relation compliquée avec son amoureux et le fait d’avoir frôlé la mort, elle aura besoin d’un nouveau souffle. C’est une sacrée transition pour ce personnage.

Comment avez-vous réagi à la lecture de cette intrigue ?

Ma première réflexion, ça a été : "Waow, ça part très loin !". Puis, j’ai vu que c’était bien ficelé, bien amené, subtil, avec plein de rebondissements. C’est une intrigue qui mélange les codes du drame, de la série hospitalière et du thriller, qui touche beaucoup de personnages, interroge la relation amoureuse et confronte les amitiés. Les semaines de tournage ont été éprouvantes, denses mais je mesure la chance qui est la mienne de pouvoir naviguer dans tous ces espaces.

 » Préparez-vous, ça va swinguer !  »

Télé Star: Qu’avez-vous pensé à la lecture de cette nouvelle intrigue qui voit Victoire vaciller ?

Mayel Elhajaoui : Je me suis dit : «Ah quand même ! Ils ont osé !». L’intrigue est géniale. Victoire pète un câble et c’est sur Georges que ça va retomber parce qu’il partage sa vie, parce qu’il la met face à ses contradictions et qu’avec elle, il n’y a pas de gêne. Il est tout à fait capable de lui dire quand elle déconne.

Ce n’est pas la première fois qu’ils se disputent…

On les a déjà vus s’embrouiller mais là, ça va aller très loin. Il va y avoir des tensions, des frictions… Georges ne déchiffre plus Victoire. Elle lui parle de visions mais lui, il ne voit rien, il ne comprend rien. Il se demande si elle ne serait pas en train de devenir complètement maboule. Même si pour lui Victoire est la plus jolie maboule de France, leur couple va traverser de grosses turbulences. Préparez-vous, ça va swinguer !

Vont-ils surmonter la crise ?

Il va se passer beaucoup de choses. Ce qui est certain c’est que Georges va se battre pour son couple.

Sandrine vole au secours de Victoire

Cet été, Sandrine Lazzari (Juliette Tresanini) partait vivre une nouvelle aventure en Guadeloupe avec Morgane (Marie Catrix). En apprenant l’hospitalisation de Victoire, elle revient à Sète, pour le plus grand plaisir de l’actrice qui interprète ce rôle depuis quatre ans : «Tant qu’un personnage n’est pas mort, il y a toujours de l’espoir. Je suis ravie de revenir pour jouer cette arche au côté de Solène. On a tissé des liens au-delà de l’amitié toutes les deux. Je reviendrai aussi souvent que Victoire ou Chloé auront besoin de moi. »

Source: Lire L’Article Complet