Diphtérie : transmission, symptômes et traitements de cette infection bactérienne

Si elle a aujourd’hui disparu de France métropolitaine grâce à la généralisation de la vaccination, la diphtérie fait toujours l’objet d’une grande attention. Le Docteur Saynac, médecin généraliste, fait avec nous le point sur cette maladie mortelle et très contagieuse.

Restez informée

La diphtérie est une infection bactérienne causée par une bactérie appelée Corynebacterium diphtheriae. Très contagieuse, potentiellement mortelle, elle a aujourd’hui quasiment disparu grâce à la vaccination. Selon le site de l’Institut Pasteur, le dernier cas autochone de diphtérie en France métropolitaine a été déclaré en 1989.

Quels sont les symptômes de la diphtérie ?

La diphtérie donne essentiellement des symptômes ORL et provoque ce qu’on appelle une angine à fausses membranes“, explique le médecin. Les amygdales sont alors recouvertes de fausses membranes blanchâtres ou grises qui peuvent s’étendre jusqu’au pharynx. Il s’agit d’un symptôme propre à la diphtérie et le plus caractéristique.

Le patient peut également présenter une fièvre, des maux de tête et une tuméfaction du cou. “Il existe également une forme cutanée caractérisée par la présence d’ulcérations sur la peau qui vont sécréter la toxine diphtérique et peuvent être hautement contaminantes”, ajoute le Dr. Saynac. La diphtérie peut également provoquer des troubles cardiaques lorsque le bacille se diffuse dans le myocarde et le système nerveux. “La diphtérie est une maladie grave qui peut être mortelle lorsqu’elle provoque une défaillance multiviscérale. Lorsque l’atteinte s’étend au larynx, il existe également un risque d’étouffement.“, alerte le médecin.

Comment se transmet la diphtérie ?

La diphtérie se transmet par voie aérienne mais aussi cutanée, par l’intermédiaire des ulcérations présentes sur la peau qui sécrètent la toxine diphtérique“, explique le Docteur Saynac. La durée d’incubation est de 2 à 5 jours. Il existe d’autres souches de la diphtérie comme la bactérie C. ulcerans qui peut alors être transmise, dans de très rares cas, du chien ou du chat vers l’homme.

Diphtérie : comment la traiter ?

La prise en charge de la diphtérie a lieu suivant deux deux axes principaux : l’antiobiothérapie et la sérothérapie. “Un sérum doit être administré rapidement pour neutraliser la toxine diphtérique dans l’organisme. Le patient va également recevoir un traitement antibiotique“, explique le médecin. Le sérum antidiphtérique a été mis au point par Emile Roux, un proche collaborateur de Louis Pasteur, en 1894. Le vaccin ne sera en revanche mis au point qu’en 1923 par Gaston Ramon, un autre pasteurien.

Le vaccin : le premier des traitements contre la diphtérie

Le Docteur Saynac insiste sur la nécessité de vacciner les enfants et de veiller à être soi-même à jour de ses vaccinations. “Il s’agit d’un vaccin obligatoire qui est fait à 2 et 4 mois, avec un premier rappel à 11 mois, puis à 6 ans, 11 ans, 25 ans 45 ans, 65 ans puis tous les dix ans“, détaille le médecin. Il s’agit du vaccin DTP pour diphtérie, tétanos et poliomyélite. “Le vaccin a peu d’effets secondaires et est très bien toléré“, précise le médecin. On observe parfois une réaction locale au niveau du point d’injection et une légère fièvre. “Le bénéfice du vaccin est toutefois beaucoup plus important.”, ajoute-t-il.

Merci au Dr Yohan SAYNAC, Médecin généraliste.

A lire aussi :

⋙ Vaccination contre le DTP : êtes-vous à jour ?

⋙ Virus, bactéries : 5 idées reçues sur la contagion

⋙ Poliomyélite : ce qu’il faut savoir sur cette pathologie infectieuse rare

Nos meilleurs conseils chaque semaine par mail pendant 2 mois.
En savoir plus

Source: Lire L’Article Complet