Disneyland Paris : Une mère empêchée d'allaiter son bébé de 2 mois par la sécurité du parc

Le parc Disneyland Paris est en pleine polémique, on vous explique pourquoi.

Polémique autour de Disneyland Paris… En effet, ce week-end, une mère de famille a été empêchée d’allaiter dans le parc par des employés du service de sécurité“Hier vos agents de sécurité ont empêché une maman d’allaiter son bébé de 2 mois au motif que cela choquait la clientèle étrangère ! En France, en juillet 2021 ! Délit d’entrave à l’allaitement on en est où ?”, a tweeté une internaute en postant une photo de la scène. Un signalement qui a fait son chemin sur Twitter et qui est arrivé jusqu’aux oreilles de Disney qui a répondu. Leur réponse a très vite été pointée du doigt par les twittos…

@DisneylandParis Hier vos agents de sécurité ont empêché une maman d’allaiter son bébé de 2 mois au motif que cela choquait la clientèle étrangère ! En France, en juillet 2021 !Délit d’entrave à l’allaitement on en est où [email protected] @MarleneSchiappa pic.twitter.com/rhRT8HHgwq

Députés, internautes, beaucoup ont interpellé le parc d’attraction sur Twitter pour tenter d’obtenir des réponses quant à cet incident, mais l’entreprise s’est contentée d’une réponse simple : “Bonjour, Disneyland Paris met à disposition des mamans, le BABY CARE CENTER avec du matériel adapté et confortable comme notamment des sièges spécial allaitement”. Ni excuse, ni remords, c’est simplement avec un extrait de leur règlement que Disneyland Paris s’est justifié. “Si cette situation est confirmée, c’est grave. Chaque femme doit pouvoir nourrir son enfant, comme elle le souhaite et où elle le souhaite”, s’est insurgée Fiona Lazaar, députée du Val d’Oise. Une mauvaise pub pour le parc d’attraction qui vient de rouvrir…

Bonjour, Disneyland Paris met à disposition des mamans, le BABY CARE CENTER avec du matériel adapté et confortable comme notamment des sièges spécial allaitement.

⚠️Suite à ce signalement, mon courrier aujourd’hui à la présidente @DisneylandParisSi cette situation est confirmée, c’est grave. Chaque femme doit pouvoir nourrir son enfant, comme elle le souhaite et où elle le souhaiteC’est le sens de la proposition de loi que j’ai déposée pic.twitter.com/pwnGR3SFby

Source: Lire L’Article Complet