Éjaculation : comment fonctionne ce mécanisme sexuel ?

L’expulsion de sperme se produit généralement à la suite d’une masturbation ou d’une relation sexuelle. Son fonctionnement, sa production, le liquide pré-séminal… On vous dévoile tout ce qu’il faut savoir sur l’éjaculation masculine.

Restez informée

L’éjaculation masculine se caractérise par l’expulsion de sperme par le méat urétral, l’orifice externe de l’urètre. Cette éjection est provoquée par la stimulation répétée du sexe masculin pendant un rapport sexuel ou une masturbation. Le sperme est notamment composé de liquide séminal sécrété par la prostate, les vésicules séminales et les glandes de Cowper. Ce fluide se mélange aux spermatozoïdes qui sont fabriqués par les testicules. Le liquide séminal les guide, les protège et les nourrit jusqu’à ce qu’ils atteignent l’ovule.

L’éjaculation est souvent associée à l’orgasme masculin. Il s’agit pourtant de deux phénomènes bien distincts. L’expulsion du sperme est une action mécanique de l’organisme alors que l’orgasme est le paroxysme du désir sexuel. Certains hommes peuvent donc éjaculer tout en feignant d’avoir un orgasme. En 2019, Zava, un expert européen de la téléconsultation, a interrogé 2.000 hommes et femmes sur la simulation lors d’un rapport sexuel. Selon les résultats, 27% des participants masculins avaient reconnu avoir déjà simulé un orgasme pendant une relation intime.

Quelle est la différence entre le liquide pré-séminal et le liquide séminal ?

Lors d’un rapport sexuel ou des préliminaires, le sexe masculin produit de nombreux fluides. Souvent confondus, le liquide pré-séminal et le liquide séminal ont pourtant des fonctions différentes.

Le liquide pré-séminal survient généralement pendant l’érection. Ce fluide est translucide voire visqueux. Il permet notamment de lubrifier l’organe sexuel afin de faciliter la pénétration vaginale ou anale. Son rôle consiste également à nettoyer l’urètre en éliminant l’acidité de l’urine qui peut affecter les spermatozoïdes.

Selon les hommes, la quantité de liquide pré-séminal varie. Pour certains, cette substance est très abondante alors que d’autres ne remarquent même pas sa présence. Lors de l’éjaculation, le liquide pré-séminal se mélange au sperme afin de les préserver de l’acidité du vagin. Quant au liquide séminal, il renferme plusieurs fluides tels que le liquide prostatique fabriqué par la prostate et les sécrétions séminales. Il survient au moment de l’éjaculation et il est également plus épais que le liquide pré-séminal.

Quelles sont les causes d’une éjaculation prématurée ?

Selon l’Association française d’urologie, l’éjaculation prématurée est le trouble sexuel masculin le plus fréquent. Près de 30% des hommes seraient touchés par ce dysfonctionnement. Cette éjaculation se manifeste toujours ou souvent avant la pénétration vaginale ou anale. Dans certains cas, l’éjaculation a lieu moins d’une minute après la pénétration. Les patients atteints par ce trouble sexuel ne peuvent pas le retarder ou le contrôler. Il survient à la quasi-totalité des rapports intimes.

D’après le Manuel MSD, un portail d’informations médicales, l’éjaculation précoce peut être causée par de l’anxiété, des facteurs psychologiques ou une sensibilité particulière au niveau de l’organe sexuel. Ce trouble sexuel est rarement déclenché par une maladie, mais il peut être dû à une inflammation de la prostate, une hyperactivité de la thyroïde et un dysfonctionnement du système nerveux.

Ce trouble sexuel peut avoir des effets néfastes sur la santé mentale comme :

  • une augmentation de l’anxiété
  • une angoisse associée aux rapports sexuels
  • une détresse personnelle
  • une perte de confiance sexuelle

“Une thérapie comportementale peut aider les hommes à surmonter ce trouble. Le/la thérapeute rassure, explique les raisons de l’éjaculation précoce, et enseigne aux hommes des stratégies pour retarder l’éjaculation”, souligne cependant le Manuel MSD. Des traitements médicamenteux peuvent également être prescrits afin de retarder l’éjaculation.

Qu’est-ce que l’éjaculation rétrograde ?

L’éjaculation rétrograde se manifeste par l’émission du sperme dans la vessie. Elle se produit lorsque le col vésical, une partie de la vessie qui est normalement fermé pendant l’éjaculation, reste ouvert. Le sperme est alors propulsé en “direction rétrograde” vers la vessie. Cette sorte d’éjaculation peut être partielle ou totale.

Différentes causes peuvent être responsables d’une éjaculation rétrograde. Dans une grande majorité des cas, ce dysfonctionnement est lié à des lésions nerveuses ou musculaires dans la région de la vessie. Ces dernières peuvent être dues à deux opérations chirurgicales : le curage lombo-aortique et pelvien, et l’adénomectomie prostatique. Le délai de récupération est estimé de 12 à 18 mois lorsque l’éjaculation rétrograde est due à un trouble opératoire. Certains médicaments, du diabète et des lésions de la moelle épinière peuvent également provoquer une éjaculation rétrograde.

Sources : le Manuel MSD, l’Association française d’urologie

JOUIR, c’est le nouvel espace de Femme Actuelle dédié au plaisir féminin. Témoignages sans tabous, conseils de psy, gynéco ou sexologues, astuces pour booster la libido, le plaisir et atteindre l’orgasme … renouez avec une vie sexuelle heureuse en cliquant ici.

Source: Lire L’Article Complet