Faire baisser l’anxiété rapidement grâce à la méthode 5-4-3-2-1

Quand l’anxiété s’invite, notre corps se paralyse : le souffle devient plus court, les mains plus moites, le cerveau s’embrume et le cœur s’emballe… Pour faire retomber la pression et retrouver son calme, il existe différents exercices dont la méthode 5-4-3-2-1

Cette technique de pleine conscience, développée par Ellen Hendriksen, psychologue clinicienne travaillant au Centre des troubles de l’anxiété de l’université de Boston, utilise les cinq sens pour permettre au mental de s’apaiser. 

“Porter son attention sur les sens permet de s’ancrer dans le moment présent et compter les éléments interrompt le fil des pensées. A partir de là, vous pouvez ainsi ramener votre esprit sur certains éléments, détourner votre attention ou chasser vos pensées négatives”, a ainsi expliqué Ellen Hendriksen, dans une interview donnée à Vice en 2018. 

“Cette méthode est basée sur le fait de revenir à la présence, notamment par le biais de nos cinq sens, de ramener notre attention, de refocaliser sur le monde qui nous entoure lorsque l’on ressent un moment d’anxiété. Elle comporte un aspect mnémotechnique – 5,4,3,2,1 –  qui permet de réagir rapidement et de manière quasi réflexe”, explique Gaëlle Piton, sophrologue, instructrice en méditation de pleine conscience et autrice de Le Grand guide de la sophrologie au quotidien, (Editions Trédaniel).

Comment fonctionne la méthode 5-4-3-2-1 ?

Si cette méthode est plébiscitée, c’est qu’elle est à la portée de toutes et tous et qu’elle “peut se faire rapidement et discrètement”, selon les dires de la psychologue américaine. En cas de crise d’anxiété, quand les premiers signaux corporels se font sentir, il suffit de se concentrer sur ses sens en cinq étapes. 

La première concerne la vue : il faut s’obliger à regarder autour de soi et identifier 5 éléments – non angoissants, cela va sans dire – qui font partie de notre environnement. 

La seconde étape se concentre sur l’ouïe : il faut ainsi recenser 4 sons distincts, comme la sonnerie d’un téléphone, la voix d’une personne que l’on connaît, une chanson…etc. 

Vient ensuite la troisième étape qui est celle du toucher. Il faut alors se concentrer sur trois éléments que l’on peut sentir via sa peau, cela peut-être un bijou que l’on ne retire jamais, le tombé d’un vêtement ou encore le vent dans ses cheveux…

La quatrième étape concerne l’odorat, ce qui peut être plus compliqué selon l’endroit où l’on se trouve. Mais si possible, tenter de sentir deux odeurs distinctes : celle de l’herbe fraîchement tondue, d’un livre neuf ou encore celle qui s’échappe d’une boulangerie.

Enfin la cinquième et dernière étape est celle du goût. Pour celle-ci, on peut simplement essayer d’analyser le goût que l’on a dans la bouche, boire une gorgée d’eau ou prendre un bonbon et le savourer pleinement. 

La pleine conscience pour vaincre l’anxiété au quotidien 

Cette méthode  s’appuie sur le principe de pleine conscience et de méditation rapide. En quelques instants, l’esprit se reconnecte au concret et arrête de focaliser sur ce qui lui générait de l’anxiété. “Cette méthode aide à ramener dans l’expérience du moment présent et permet donc de porter son attention sur autre chose que les ruminations mentales caractéristiques de l’anxiété, qui souvent l’amplifient”, décrypte Gaëlle Piton, ajoutant que ces cinq étapes permettent également d’élargir son champ de vision.

L’experte en sophrologie et en méditation pleine conscience ajoute que pour qu’elle soit réellement efficace, cette méthode nécessite de l’entraînement. “Tout le monde peut la pratiquer pour les ‘petites’ angoisses du quotidien, tout en ayant un accompagnement complémentaire pour ce qui est des grandes anxiétés”, explique-t-elle.

“Il faut bien évidemment entraîner cette technique en amont. J’aime à dire que pour être capitaine d’un navire pendant la tempête, mieux vaut avoir appris à naviguer en eau calme”, métaphorise l’experte.

Source: Lire L’Article Complet