Fast and Furious 7 : la scène où les voitures sont parachutées depuis un avion a-t-elle été réellement tournée ?

Diffusé dimanche 18 juillet 2021 à partir de 21h05 sur TF1, le film Fast and Furious 7 contient une scène durant laquelle des voitures sont parachutées depuis un avion. Télé Star vous dévoile aujourd’hui si cette séquence a réellement été tournée.

Sorti au cinéma en 2015, le blockbuster Fast and Furious 7, réalisé par James Wan, sera rediffusé dimanche 18 juillet 2021, à partir de 21h05 sur TF1. Porté par Vin Diesel, Paul Walker, Jason Statham, Dwayne Johnson, Michelle Rodriguez et Jordana Brewster, ce long-métrage est le 7ème volet de la franchise Fast and Furious. L’action de ce film se déroule au moment où Dominic Toretto, incarné par Vin Diesel, Brian O’Conner, interprété par Paul Walker, et leurs amis sont de retour aux États-Unis pour mener à nouveau une vie de famille tranquille après avoir vaincu Owen Shaw, incarné par Luke Evans dans le précédent film, et avoir ainsi obtenu l’amnistie.

Brian commence à s’habituer à sa vie de père tandis que Dom tente d’aider Letty, interprétée par Michelle Rodriguez, à retrouver la mémoire en la ramenant aux Race Wars. Cependant, le frère aîné d’Owen, Deckard Shaw, incarné par Jason Statham, s’introduit par effraction dans l’hôpital sécurisé où son frère se trouve dans le coma, et jure de le venger. Comme ses prédécesseurs, Fast and Furious 7 contient de très nombreuses scènes d’actions, toutes plus époustouflantes les unes que les autres. La plus spectaculaire d’entre elles est sans contestation possible la séquence où des voitures sont parachutées depuis un avion volant au dessus du désert.

Fast and Furious 7 : aucun crash à déplorer durant le parachutage des voitures

Pour tourner cette périlleuse cascade, la production de Fast and Furious 7 n’a pas lésiné sur les moyens. Entièrement tournée en conditions réelles, cette fameuse scène a nécessité la réquisition d’un gros porteur : le Hercules C-130. Afin de ne pas rater une miette de cet évenement, des cameramen spécialisés ont sauté en parachute avec les voitures pour les filmer au plus près, notamment grâce à une caméra fixée sur leurs casques. Par ailleurs, d’autres cadreurs assuraient les prises de vue depuis des hélicoptères en renfort. Pour l’anecdote, aucun crash ne fut à déplorer sur la terre ferme durant cette impressionnante cascade, qui a été réglée de main de maître la production.

Source: Lire L’Article Complet